NOUVELLES
18/12/2014 04:35 EST | Actualisé 19/12/2014 11:32 EST

Une chanteuse inuite apporte des denrées aux banques alimentaires du Nunavut

La chanteuse et musicienne inuite Susan Aglukark est en mission pour venir en aide aux familles du Nunavut pendant les vacances.

Grâce au «soutien incroyable et aux donations de merveilleux Canadiens», Susan Aglukark a récolté près de 300 kg de denrées non périssables pour la banque alimentaire de Niqinik Nuatsivik à Iqaluit et 150 kg pour la banque alimentaire Deacon’s Cupboard de Rankin Inlet.

Elle est arrivée dans la capitale du territoire mardi emportant avec elle l'ensemble de la nourriture.

«C'est le tout premier d'une série de projets auxquels je participe au nom de Arctic Rose Project (qui est aussi le nom de son premier disque lancé en 1992, NDLR)», écrit Susan Aglukark sur son profil Facebook.

Selon CTV, la chanteuse, qui est membre de l'Ordre du Canada depuis 2005, a collecté environ 4000$ par le biais de diverses enchères et collectes de fonds.

«C'est une campagne qui remonte le moral», a-t-elle expliqué à CTV, précisant que 80 pourcent des utilisateurs des banques alimentaires ont moins de 18 ans.

Pour elle, il s'agissait de soulager le stress des familles qui doivent se nourrir pendant le temps des Fêtes.

Les besoins en nourriture dans la région ont été soulignés par les Nations Unies.

Le taux de chômage dans le territoire du Nunavut est de 16,5 pourcent pour les Inuits et le nombre de bénéficiaires de l'aide sociale est dramatiquement élevé, il s'établit à 49,1 pourcent, alors que la Colombie-Britannique qui arrive derrière est à 10,5 pourcent.

Paradoxalement, le coût du panier d'épicerie est exorbitant. Deux litres de jus d'orange coûtent 26$ et les quatre litres de lait avoisinent les 10$. Un sondage sur les prix au Nunavut montre que les habitants paient 16$ pour un kilo de poulet alors que la moyenne canadienne est de 7$. La farine est presque trois fois plus chère (13$ contre 5$ pour le reste du Canada).

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Faire son épicerie dans le Nord