NOUVELLES
18/12/2014 09:22 EST | Actualisé 17/02/2015 05:12 EST

Saputo vend les petits gâteaux Vachon à un groupe mexicain

PC

MONTRÉAL - Les petits gâteaux Vachon seront désormais détenus par des intérêts mexicains, puisque Saputo a vendu jeudi ses activités de boulangerie à Boulangerie Canada Bread, qui appartient au groupe Grupo Bimbo S.A.B, pour 120 millions $.

Les 642 employés de la division boulangerie, dont la majorité travaillent à l'usine de Sainte-Marie-de-Beauce, passeront dans le giron de Canada Bread lors de la clôture de la transaction, prévue au mois de février.

«Nous avons été approchés, a souligné une porte-parole de Saputo, Mélanie Jolin. C'était une offre qu'on ne pouvait pas refuser parce que c'était une occasion unique.»

La direction de Saputo (TSX:SAP) semble en être venue à la conclusion que la division boulangerie — qui fabrique entre autres les petits gâteaux Jos Louis, May West et Ah Caramel — ne représentait pas une place assez importante au sein des activités de la société.

Au cours de l'exercice 2014, les activités de boulangerie ont généré des revenus d'environ 139 millions $, ce qui représente moins de deux pour cent des revenus consolidés de Saputo.

«On trouvait que c'était une division rentable mais pour son développement, c'est une belle occasion, a dit Mme Jolin. Les produits laitiers représentent notre principal secteur d'activités.»

Fondée en 1923 lorsque Joseph-Arcade Vachon et Rose-Anna Giroux avaient aménagé une boulangerie à Sainte-Marie-de-Beauce, la société Vachon avait adopté le nom de Culinar en 1977. L'entreprise avait été acquise par Saputo en 1999 pour la somme de 283 millions $.

Saputo avait toutefois inscrit une charge de dépréciation de 125 millions $ en 2012 en lien avec ses activités de boulangerie.

Par le biais d'une porte-parole, Canada Bread a de son côté fait part de ses intentions de conserver l'usine québécoise de la division boulangerie, dont le fonctionnement devrait demeurer indépendant.

«Rien ne va changer, a dit Sylvia Sicuso. Les activités vont se poursuivre normalement.»

Le conseiller du syndicat des travailleurs de l'usine de Sainte-Marie-de-Beauce — affilié à la FTQ —, Yves Marcoux, s'est quant à lui montré prudent dans ses commentaires en expliquant qu'il analysait encore la transaction.

«Des rumeurs, ça fait tellement longtemps qu'il y en a, a-t-il dit. Depuis 2010 que Saputo se préparait potentiellement à vendre la division, on pouvait s'y attendre.»

Pour Canada Bread, cette acquisition cadre dans la stratégie de la compagnie, qui désire s'immiscer dans de nouvelles catégories de produits, a fait savoir son vice-président de la chaîne d'approvisionnement, Jean-Luc Breton.

«Nous sommes fiers d'acquérir Vachon (...) et d'ajouter cet actif à nos marques, comme POM, a-t-il indiqué dans un courriel. Cela démontre notre engagement afin d'accroître nos parts de marché.»

Selon Grupo Bimbo, cette acquisition permettra d'augmenter ses ventes annuelle canadiennes de plus de 130 millions $.

Selon l'analyste de CIBC Mark Petrie, l'entreprise québécoise a décidé de vendre sa division boulangerie après avoir tenté, sans succès, une expansion.

«Cette décision devrait permettre à l'entreprise de se concentrer davantage sur sa priorité d'être une productrice mondiale de lait», affirme-t-il.

Saputo — le plus important fromager et producteur laitier au pays — espère que ses acquisitions aux États-Unis, en Australie ainsi que dans des nouveaux marchés comme le Brésil lui permettront de contrebalancer la glissade de ses profits au Canada.

M. Petrie a rappelé que l'entreprise n'avait pas besoin de la division boulangerie pour y parvenir, puisque cette division ne représente qu'une faible part de ses revenus.

Ancienne filiale d'Aliments Maple Leafs (TSX:MFI), Boulangerie Canada Bread appartient actuellement au groupe mexicain Grupo Bimbo S.A.B.

La transaction est notamment assujettie à l'approbation du Bureau de la concurrence.

Le siège social de Canada Bread, qui exploite 16 boulangeries et emploie environ 3800 personnes à travers le pays, est situé en Ontario. L'entreprise dessert les principales chaînes d'épiceries, les points de ventes au détail et les établissements de restauration.

En après-midi, à la Bourse de Toronto, le titre de Saputo gagnait 12 cents pour se transiger à 32,71 $.

INOLTRE SU HUFFPOST

Desserts santé pour dents sucrées