DIVERTISSEMENT
18/12/2014 11:26 EST | Actualisé 17/02/2015 05:12 EST

Des oeuvres volées évaluées à 11,6 millions de dollars retrouvées

Diego Rivera

Les autorités ont réussi à récupérer pour 10 millions $ US d'oeuvres d'art — incluant des toiles de Chagall et Diego Rivera — qui étaient disparues à la suite de l'un des plus grands vols d'oeuvres d'art à Los Angeles.

Le FBI et les autorités de Los Angeles ont retrouvé neuf oeuvres d'art dans un hôtel de l'ouest de la ville en octobre et ont arrêté un homme, selon le Los Angeles Times, qui cite des documents de la cour.

Les oeuvres, dont Les paysans de Chagall et Mexican Peasant de Diego Rivera, faisaient partie de la dizaine d'oeuvres qui avaient été subtilisées au domicile d'un riche investisseur immobilier le matin du 24 août 2008, par un ou des voleurs qui étaient entrés par la porte déverrouillée de la cuisine, selon la police.

Les deux personnes âgées qui habitaient les lieux se trouvaient alors dans leur chambre respective et ont affirmé n'avoir rien entendu.

L'affaire était restée sur la glace jusqu'au mois de septembre dernier, lorsque le détective Donald Hrycyk, de la police de Los Angeles, a reçu un tuyau au sujet d'un homme surnommé «Darko», en Europe, qui cherchait des acheteurs pour des oeuvres volées.

Darko aurait indiqué qu'il «n'était que l'intermédiaire pour une personne inconnue qui était en possession de l'art en Californie».

Au cours d'une opération impliquant des agents doubles, Raul Espinoza, âgé de 45 ans, aurait été contacté à l'hôtel, où il aurait essayé de vendre les oeuvres, dont la valeur est estimée à 11,6 millions de dollats, pour 812 000 dollarsen argent liquide, selon les procureurs.

Trois oeuvres volées n'ont pas été retrouvées.

Espinoza a plaidé non coupable à une accusation d'avoir reçu des biens volés, en octobre, et demeure détenu.

Les messages laissés à son avocat sont demeurés sans réponse.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter