POLITIQUE

Le CEM refuse d'étudier le cas de PKP

18/12/2014 12:14 EST | Actualisé 18/12/2014 12:14 EST
FOTOimage

QUÉBEC - Retour à la case départ, le Centre d'études sur les médias de l'Université Laval refuse le mandat que le gouvernement souhaitait lui confier pour étudier le cas de Pierre Karl Péladeau, qui demeure actionnaire de contrôle de Québecor tout en étant député.

Le Centre estime qu'il a été entraîné dans une «joute politique à laquelle il ne désire pas participer».

Le gouvernement Couillard souhaitait confier au centre la production d'un «document d'analyse sur les effets de l'influence que pourrait avoir un propriétaire ou un actionnaire de contrôle d'un média ou d'un groupe de médias sur le débat politique et la vie démocratique et notamment si ce dernier est un élu de l'Assemblée nationale».

Vendredi dernier, le CEM a posé deux conditions, soit de pouvoir utiliser sa propre «méthodologie objective» et que le gouvernement obtienne l'assentiment des partis d'opposition.

Le PQ a refusé d'appuyer ce mandat, jugeant que le rapport ciblerait uniquement le député de Saint-Jérôme.

Toutefois, le CEM estime que l'enjeu de la concentration de la presse et ses effets sur la vie démocratique est important et produira son analyse indépendante au cours de l'année 2015, en utilisant ses propres fonds.

Le gouvernement a d'ores et déjà annoncé qu'il pourrait aller de l'avant avec la tenue d'une commission parlementaire après l'élection du prochain chef du PQ, en se basant sur le rapport indépendant du CEM.

«Pour l’instant, nous laisserons donc aux candidats à la chefferie et aux militants du Parti québécois le choix de débattre de cette question ou de continuer de l’ignorer, », a expliqué dans un communiqué le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier. Suite à la course au leadership du Parti québécois, nous pourrons tenir un débat public, notamment par le biais d’une commission parlementaire, pour entendre des experts en la matière, incluant ceux du CEM.»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Lancement de campagne de PKP à St-Jérôme