NOUVELLES
18/12/2014 04:58 EST | Actualisé 17/02/2015 05:12 EST

Drainville demande à Couillard de reporter d'un an le déficit zéro

QUÉBEC - Le député péquiste de Marie-Victorin, Bernard Drainville, exhorte le premier ministre Philippe Couillard à renoncer à équilibrer les finances publiques du Québec dès 2015-2016.

Le candidat au leadership du Parti québécois a expédié une lettre au premier ministre, dans laquelle il dit craindre que l'empressement du gouvernement à éliminer le déficit à court terme ne provoque une crise économique, sociale et politique.

Il voudrait que l'objectif soit reporté d'un an.

Le déficit actuel du Québec, évalué selon lui à 0,25 pour cent du PIB, ne justifie en rien la panique, fait valoir le député dans sa lettre, rendue publique jeudi.

«Je n'hésiterais pas, pour ma part, à reporter l'atteinte du déficit zéro d'un an, jusqu'en 2016-2017. Cela vous donnera le temps de mettre en place une politique économique de soutien à nos entreprises en matière de productivité, d'innovation, de recherche», écrit-il.

Questionnée à ce propos lors d'un point de presse, la députée péquiste de Vachon, Martine Ouellet, elle aussi candidate au leadership, a refusé de se commettre.

Elle a justifié sa réserve en disant qu'elle n'avait pas «l'ensemble des chiffres».

«Je pense qu'il ne faut pas être dogmatique. Il ne faut pas étouffer ni les régions, ni les familles», a-t-elle ajouté, tout en estimant que le déficit ne devait pas être pris à la légère.

PLUS:pc