DIVERTISSEMENT
18/12/2014 12:08 EST

Après les menaces, Fox abandonne l'adaptation de la BD «Pyongyang» de Guy Delisle

PIERRE DUFFOUR/AFP/Getty Images

Les studios américains New Regency, une propriété de Fox, ont abandonné le projet d'adapter au cinéma la bande dessinée Pyongyang, de Guy Delisle, qui devait mettre en vedette l'acteur Steve Carell, selon The Hollywood Reporter.

Cette nouvelle survient au lendemain de l'annulation de la sortie du film The Interview en Amérique du Nord par Sony Pictures Entertainment.

Le tournage du film Pyongyang, avec Gore Verbinski (Pirates des Caraïbes) à la réalisation et Steve Conrad (The secret life of Walter Mitty) au scénario, devait débuter en mars 2015.

Pyongyang relate le voyage de Guy Delisle parti en Corée du Nord pour travailler sur une émission pour enfants. Au cours de son périple, il est accusé d'espionnage par les autorités. La bande dessinée a été traduite dans une quinzaine de langues, notamment en coréen, en italien et en finlandais. C'est la maison d'édition française, L'Association, qui a publié la BD originale en 2003.

Menaces contre les cinéphiles

Mardi, des pirates informatiques, les « gardiens de la paix », ont menacé directement les cinéphiles qui iraient voir le film The Interview. Faisant référence aux attentats du 11 Septembre, les « gardiens de la paix » ont diffusé un message qui suggérait également aux personnes habitant près des cinémas où sera présenté le film de quitter leur maison.

Le mois dernier, les mêmes pirates informatiques s'en étaient pris au système informatique des studios Sony Pictures, révélant des courriels internes et piratant des scénarios et des films qui n'avaient pas encore pris l'affiche. Le régime nord-coréen, qui se défend d'être à l'origine de ces attaques informatiques, a tout de même appuyé ces actions.

Dans The Interview, une parodie de films d'espionnage, un animateur et un producteur de télévision sont mandatés par la CIA pour tuer le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, lors d'une entrevue qu'ils doivent réaliser avec lui à Pyongyang.

Les deux vedettes du film, Seth Rogen et James Franco, ont annulé leurs apparitions publiques pour la promotion du film.

LIRE AUSSI:

» Un cinéma du Texas remplace «The Interview» par «Team America»

» Sony annule la sortie de The Interview aux États-Unis

» Les cinémas québécois présenteront-ils le film?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter