NOUVELLES
17/12/2014 09:13 EST | Actualisé 16/02/2015 05:12 EST

Falcons-Saints: un match crucial, mais Matt Ryan n'y voit pas plus de pression

FLOWERY BRANCH, États-Unis - Le quart Matt Ryan insiste pour dire qu'il n'y a pas de pression additionnelle sur lui ou sur les Falcons en général, à l'approche de leur plus gros match de la saison.

Les Falcons (5-9) seraient en position de devenir champions de la section Sud de la Nationale, s'ils gagnaient au Superdome face aux Saints (6-8), dimanche.

Invaincus en quatre matches à l'intérieur de la section, ils devraient toutefois enchaîner avec un autre gain le 28 décembre, contre les Panthers de la Caroline.

Peu importe les scénarios, Ryan dit se préparer comme si le prochain match en était un comme les autres, à peu de choses près.

«Il y a souvent des gros matches dans une saison», a résumé Ryan, qui a obtenu une prolongation de contrat de 104 M $ pour cinq ans, au mois de juillet.

Ryan a plus ou moins la même philosophie depuis qu'Atlanta l'a choisi troisième au total, en 2008. Son premier entraîneur des quarts, Bill Musgrave, disait que tous les matches avaient la même importance.

«Vers la fin de la saison, tous les observateurs accordent plus de valeur à tel ou tel match, a confié Ryan. De mon côté, ce qui m'importe, c'est de me préparer de la même façon d'une semaine à l'autre. De faire en sorte que peu importe le temps de l'année ou l'adversaire, que je sois à mon meilleur au moment du botté d'envoi.»

Depuis l'arrivée en poste de l'entraîneur Mike Smith, les Falcons ont un piètre dossier d'une victoire et cinq défaites à La Nouvelle-Orléans.

«Ce genre de chiffres donne de la matière aux journalistes, mais un match ça se décide en temps réel sur le terrain, a dit Ryan. La victoire va aller à ceux qui vont la mériter.»

Ryan est conscient qu'il ne faudra pas écourter les montées. Il a commis une interception à chacun de ses quatre derniers matches, bien qu'il ait aussi complété 10 passes de touché, pendant cette séquence.

Sa ligne offensive devra aussi être à la hauteur. Lundi, les Saints ont récolté sept sacs dans une victoire de 31-15 à Chicago.

«La communication va être primordiale, encore plus à l'étranger, a dit Ryan. Il va falloir être très pointilleux là-dessus cette semaine.»

PLUS:pc