NOUVELLES
16/12/2014 12:46 EST | Actualisé 15/02/2015 05:12 EST

Un ancien garde d'Auschwitz sera traduit en justice en 2015

BERLIN - Un ancien garde du camp de concentration d'Auschwitz comparaîtra devant la justice au début de l'an prochain, en lien avec 300 000 accusations de complicité de meurtre.

Le tribunal allemand de Lueneburg a annoncé mardi que les preuves qui pèsent contre l'individu de 93 ans, Oksar Groening, sont suffisantes.

La date de début du procès n'a pas été annoncée.

Groening parle ouvertement de son passé à Auschwitz. Il admet avoir été témoin de plusieurs atrocités mais nie avoir quoi que ce soit à se reprocher.

Les procureurs affirment que Groening était responsable de la gestion des biens volés aux victimes du camp, et qu'il a donc aidé le régime nazi économiquement en plus d'appuyer sa campagne de meurtres systématiques.

Une cinquantaine de survivants d'Auschwitz ou de familles de victimes sont inscrits comme demandeurs dans cette affaire.

PLUS:pc