BIEN-ÊTRE
16/12/2014 11:23 EST | Actualisé 15/02/2015 05:12 EST

Santé: les salons de bronzage envoient plus de 3000 personnes à l'hôpital chaque année

Bloomberg via Getty Images
Customer Cam Smith gets into a tanning bed at L.A. Tanning in Los Angeles, California, U.S., on Friday, March 26, 2010. The price of looking good increased on July 1 by 10 percent when a tax on indoor tanning created by the U.S. health-care reform bill takes effect. The tax is expected to raise $2.7 billion over 10 years, according to a March 10 estimate by the Joint Committee on Taxation, and will help pay for the estimated $940 billion overhaul of health care. Photographer: Jonathan Alcorn/Bloomberg via Getty Images

MONTRÉAL - Ceux qui songent à rafraîchir leur bronzage avant d'aller passer un peu de temps au chaud cet hiver devraient peut-être y penser à deux fois.

Plus de 3000 personnes doivent visiter les salles d'urgence chaque année en raison de blessures subies dans un salon de bronzage, révèle une lettre publiée par le journal médical JAMA Internal Medicine.

On savait déjà que les utilisateurs de ces salons sont exposés à des doses importantes de radiation UV, un cancérogène bien connu, mais les chercheurs américains ont voulu en savoir un peu plus au sujet des blessures plus immédiates qui peuvent survenir.

Le docteur Gery P. Guy fils, des Centres de contrôle et de prévention de la maladie aux États-Unis, et ses collègues ont étudié des données compilées à ce sujet entre 2003 et 2012.

Cela leur a permis de démontrer que 3234 blessures subies lors d'une visite à un salon de bronzage sont soignées en moyenne chaque année dans les salles d'urgence des hôpitaux américains.

Près de 80 pour cent de ces blessures étaient des brûlures de la peau, mais 9,5 pour cent des victimes ont perdu connaissance et près de 6 pour cent ont subi des blessures aux yeux.

Le nombre de blessures a chuté de 6487 en 2003 à 1957 en 2012, mais les auteurs croient que cela découle simplement d'une réduction de la popularité des salons de bronzage.

Ils ont ajouté que des brûlures suffisamment importantes pour justifier une visite à l'urgence témoignent d'une surexposition à la radiation UV et donc d'une hausse du risque de cancer de la peau.

Abonnez-vous à la page Facebook du HuffPost Art de vivre
Suivez le HuffPost Art de vivre sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Bronzez en beauté et sans danger