POLITIQUE
16/12/2014 04:57 EST | Actualisé 17/12/2014 12:33 EST

Le projet de mégahôpital à Québec est-il inadéquat? (VIDÉO)

Exclusif - Le gouvernement libéral de Philippe Couillard fait-il fausse route avec son projet de construction d'un mégahôpital à Québec?

Un texte de Anne Panasuk

Une note interne et confidentielle d'un conseiller spécial adressée au ministre de la Santé, datée du 2 novembre 2014 et obtenue par Radio-Canada, montre que Gaétan Barrette cherche à réduire les coûts du déménagement de l'Hôtel-Dieu de Québec sur le site de l'hôpital Enfant-Jésus sans avoir procédé au préalable à une véritable évaluation des besoins.

Déjà, une première note au ministre, celle-là datée du 20 octobre 2014, faisait état de gains cliniques négligeables pour ce projet de construction de mégahôpital, alors chiffré à 3,2 milliards de dollars, montant dont Radio-Canada a déjà fait état.

« Il n'est pas possible d'optimiser ce projet sans créer un important déficit dans l'offre clinique régionale tout en respectant le budget, encore moins le budget aminci réclamé par le Conseil du Trésor »

— Extrait de la note du 20 octobre.

Deux chercheurs auxquels Radio-Canada a présenté cette note de 15 pages ont souligné l'absence de réflexion sur les besoins en soins de santé avant d'aller de l'avant avec la construction du nouvel hôpital.

« Ce qui m'a frappé, on mentionne qu'il n'y a pas eu de réflexion préalable sur l'aspect clinique dans la région de Québec. »

— Iv Bonnier Viger, directeur du département de médecine sociale, Université Laval

« Est-ce que l'hôpital qui est proposé est centré sur les patients? Clairement non! [...] On parle essentiellement de démolir des installations qui existent, qui, pour la majorité, si on en croit la note, sont fonctionnelles, pour les reconstruire légèrement plus loin. Et là encore, c'est une décision qui me laisse perplexe », commente pour sa part Damien Contandriopoulos, chercheur à l'Institut de recherche en santé publique, Université de Montréal.

Cette note précise d'ailleurs, noir sur blanc, que «le projet prévoit de dépenser près de 70 % de son budget pour de la reconstruction inutile».

note

La seconde note au ministre de la Santé, du 2 novembre 2014, s'attarde à déterminer les coupes possibles en vue de réduire les coûts de construction du nouveau mégahôpital à 2 milliards de dollars. On y suggère par exemple de supprimer des cliniques externes de greffe ou d'hémodialyse, « quitte à forcer les médecins à se déplacer sur deux sites pour l'éternité ».

L'auteur de la note indique aussi que le projet initial était de créer un hôpital plus gros que les CHU montréalais et plus gros que 99 % des hôpitaux construits en Amérique du Nord.

Même réduit à 2 milliards de dollars, cela dépasse, à titre d'exemple, le budget alloué au CHUM.

NOTE AU MINISTRE

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

11 controverses du gouvernement Couillard