NOUVELLES
16/12/2014 11:19 EST | Actualisé 15/02/2015 05:12 EST

Le néo-démocrate fédéral Glenn Thibeault veut être candidat libéral provincial

TORONTO - Le député néo-démocrate Glenn Thibeault a annoncé qu'il quittait la politique fédérale afin de se porter candidat pour le parti libéral de l'Ontario lors d'une éventuelle élection complémentaire dans la circonscription de Sudbury.

M. Thibeault a expliqué qu'il avait décidé de s'engager en politique provinciale après beaucoup de réflexion et de discussion avec des personnes qui lui sont proches.

Dans sa déclaration à ce sujet, il a affirmé qu'il n'avait pas été facile de prendre cette décision.

M. Thibeault quitte le NPD après avoir siégé durant six ans en tant que député fédéral.

Toutefois, le candidat libéral lors du scrutin provincial du 12 juin dans Sudbury, Andrew Olivier, a révélé lundi qu'on lui avait offert un emploi ou une nomination dans l'espoir qu'il se désiste.

Un proche collaborateur de Kathleen Wynne lui aurait dit que la première ministre désignerait le candidat de son choix s'il continuait de se battre pour obtenir l'investiture.

Mme Wynne a pour sa part affirmé qu'elle avait informé M. Olivier que les libéraux avaient un autre candidat en tête, mais a insisté pour dire qu'on ne lui avait pas fait d'offres spécifiques.

Les progressistes-conservateurs ont demandé à la Police provinciale de l'Ontario d'enquêter sur les allégations de M. Olivier tandis que les néo-démocrates ont demandé à Élections Ontario d'examiner la situation.

La circonscription de Sudbury a été libérale pendant des années jusqu'à l'élection du néo-démocrate Joe Cimino le 12 juin, mais ce dernier a surpris tout le monde en démissionnant en novembre après seulement cinq mois.

Mme Wynne a jusqu'en mai prochain pour déclencher une élection complémentaire.

PLUS:pc