NOUVELLES
15/12/2014 12:43 EST | Actualisé 13/02/2015 05:12 EST

Prise d'otages en Australie: cinq personnes réussissent à fuir les lieux

SYDNEY - Cinq personnes ont pris la fuite d'un café de Sydney où un homme armé a pris un nombre indéterminé d'otages en pleine heure de pointe, lundi matin. Plus tôt, deux personnes à l'intérieur ont été vues brandissant un drapeau noir avec des inscriptions islamiques.

Le premier développement est survenu six heures après le début de la crise, lorsque trois hommes ont été aperçus fuyant la scène en empruntant une sortie de secours du café Lindt Chocolat, au centre ville de Sydney.

Peu après, deux femmes sont sorties du café en courant dans vers les policiers lourdement armé. Les deux portaient des tabliers affichant le logo de Lindt, suggérant qu'elles étaient des employées du café.

Après la fuite des trois hommes, la commissaire adjointe de la police de Nouvelle-Galles du Sud, Catherine Burn, a indiqué qu'aucune information ne laissait croire que l'incident avait fait des blessées.

Le nombre de personnes prises en otage à l'intérieur du café n'était pas clairement déterminé. Le commerce est situé dans la place Martin, au coeur du district financier et commercial de Sydney, très fréquenté en cette période de l'année.

Andrew Scipione, commissaire de police de Nouvelle-Galles du Sud, a avoué que la police ne connaissait pas les motivations de l'homme armé.

Il a ajouté qu'il ne pouvait confirmer s'il s'agissait d'un attentat terroriste.

Mme Burns a précisé que les négociateurs de la police avaient établi un contact avec l'homme armé.

De nombreux policiers lourdement armés ont été déployés autour du café, situé dans le quartier financier de Sydney. Les rues du secteur ont été fermées, des bureaux ont été évacués et la police a demandé au public de rester à l'écart. Le quartier abrite notamment le bureau du premier ministre, la banque centrale d'Australie et le siège des deux plus grandes banques du pays. Le parlement de l'État se trouve à quelques coins de rue de là.

Des images diffusées par des télévisions australiennes montrent des gens avec les mains en l'air et d'autres qui appuient leurs mains contre la vitrine de l'établissement. Certaines images montrent deux personnes dans le café brandissant un drapeau noir avec affichant la chahada, la profession de foi de l'islam.

PLUS:pc