DIVERTISSEMENT
15/12/2014 02:26 EST | Actualisé 15/12/2014 05:01 EST

Beauté fatale de Léa Clermont-Dion: quand les critiques se transforment en menaces

Courtoisie Télé Québec

Le documentaire Beauté fatale a suscité des réactions positives chez des centaines d'auditeurs, mais aussi son lot de critiques. Or, l'appel au suicide est «la goutte qui fait déborder le vase» selon Léa Clermont-Dion.

Dans une publication Facebook datant du 14 décembre, l'auteure a vivement dénoncé les propos d'un internaute qui l'incite au suicide et annonce un retrait temporaire du réseau social. «Ceux qui voudront me parler savent où me rejoindre. Exit Facebook pour les semaines à venir. Parce que c'est vraiment rendu du grand n'importe quoi», écrit-elle.

LIRE AUSSI: «Beauté fatale» à Télé-Québec : sois belle et aime-toi (PHOTOS)

Mais son retrait Facebook est surtout dû à la fin de la session universitaire, précise Léa Clermont-Dion par courriel, étant «distraite par tous ces commentaires». Elle dit avoir bloqué la personne souhaitant sa mort et supprimé son commentaire, mais n'entamera pas de procédures judiciaires à son endroit.

#beautéfatale

Les auditeurs étaient invités à tweeter pendant la diffusion de Beauté fatale, présenté en deux parties sur les ondes de Télé-Québec, la semaine dernière.

Léa Clermont-Dion explique que ce documentaire était bel et bien conçu pour partir de son expérience et ensuite en faire une critique de la société de consommation.

«J'étais rébarbative à l'idée de de me dévoiler de la sorte, mais nous l'avons fait pour sortir du magazine et du reportage. Et au final, nous avons suscité un débat, touché et choqué plusieurs personnes.»

Un paradoxe qui n'a pas été compris par tous...

Le caractère intimiste du documentaire n'a décidément laissé personne indifférent. Et vous, qu'en avez-vous pensé?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Beauté fatale à Télé-Québec