NOUVELLES
13/12/2014 03:50 EST | Actualisé 12/02/2015 05:12 EST

Romo et les Cowboys veulent venger leur récente défaite aux mains des Eagles

PHILADELPHIE - Pour une équipe qui a été dominée devant ses partisans et un auditoire national le jour de l'Action de Grâce aux États-Unis, les Cowboys de Dallas affichent une bonne dose de confiance à quelques heures de leur match revanche contre les Eagles de Philadelphie.

Le premier rang de la section Est de l'Association nationale sera en jeu lorsque ces deux grands rivaux, détenteurs de fiches identiques de 9-4, livreront bataille sous les réflecteurs, dimanche soir.

Les vainqueurs auront le contrôle de la section tandis que les perdants auront à négocier une route beaucoup plus ardue pour accéder aux séries éliminatoires.

«Si nous jouons comme nous en sont capables, nous ne devrions avoir aucune crainte», a tranché le demi de coin des Cowboys, Orlando Scandrick.

Il y a une quinzaine de jours, les Eagles ont rossé les Cowboys 33-10. Mais les hommes de Jason Garrett ont rebondi avec une victoire à Chicago, et ils ont eu trois jours de plus pour se préparer que les Eagles, vaincus la semaine dernière à domicile par les Seahawks de Seattle.

«Lors de ce match, nous allons devoir offrir la meilleure version de nous-mêmes, a avisé le quart Tony Romo. La dernière fois, je ne pense que notre équipe a joué aussi bien qu'elle en est capable. Les gars seront prêts. Et avec quelques jours de congé de plus, je m'attends à ce que notre équipe joue au mieux de ses capacités.»

La saison dernière, lors de l'ultime rencontre au calendrier régulier, les Cowboys ont perdu un match sans lendemain, à domicile, contre les Eagles. Ils devraient donc compter sur un élément de motivation additionnel.

«Nous ne sommes pas satisfaits de notre dernier match, a avoué le demi de coin des Cowboys, Brandon Carr, en faisant référence au duel de l'Action de Grâce contre les Eagles. La façon dont nous avons joué ne nous ressemble pas. Nous avons l'occasion de nous rendre là-bas et de montrer ce que nous valons une fois de plus.»

Les Eagles auront également des choses à prouver après que les Seahawks eurent mis fin à leur séquence de dix victoires à domicile. Les joueurs de Chip Kelly affichent un dossier de 2-4 contre des équipes présentant une fiche supérieure à ,500, incluant une dégelée contre les Packers de Green Bay et un revers de dernière minute aux mains des Cardinals de l'Arizona.

Le quart Mark Sanchez et le reste de l'attaque des Eagles ont été tenus en échec par l'imposante brigade défensive des Seahawks, qui a limité les Eagles à des gains de 139 verges et un temps de possession du ballon de 18:04.

Le duel de dimanche soir mettra par ailleurs aux prises deux des meilleurs demis offensifs de la NFL, en DeMarco Murray, pour les Cowboys, et LeSean McCoy, du côté des Eagles. Murray mène la ligue avec des gains de 1606 verges tandis que McCoy est quatrième, avec 1068 verges par la course. Mais lors du match entre les deux équipes, à Dallas, McCoy a totalisé 159 verges et marqué un touché tandis que Murray n'a obtenu que 73 verges, son plus bas total de la saison.

«Je pense qu'ils vont vouloir stopper la course, a confié McCoy. Je suis convaincu qu'ils ne sont pas contents du dernier match. Je ne pense pas que nous verrons le même genre de score à sens unique.»

Cette prévision de McCoy est d'autant plus plausible que les Cowboys affichent un dossier de 6-0 à l'étranger, incluant une convaincante victoire à Seattle. Et ils ont réalisé leurs deux meilleures performances au sol lors de rencontres disputées en territoire hostile.

PLUS:pc