NOUVELLES
13/12/2014 09:40 EST | Actualisé 12/02/2015 05:12 EST

Kobe Bryant sur le point de dépasser Michael Jordan comme 3e pointeur

Kobe Bryant, des Lakers de Los Angeles, est sur le point de dépasser une grande légende pour ce qui est des points en carrière dans la NBA.

Quand son club va amorcer les hostilités au Minnesota, dimanche soir, Bryant ne sera qu'à neuf points de ravir le troisième rang de l'histoire à Michael Jordan, qui a récolté 32 292 points.

«C'est un honneur gigantesque d'avoir cette chance, a dit Bryant, qui est âgé de 36 ans. J'ai de la misère à le croire. Je suis extrêmement honoré. Ce n'est pas quelque chose à quoi je pensais quand j'étais petit. J'avais plutôt la tête aux championnats. Le nombre de points, ce n'était pas un objectif précis.»

Bryant, qui a remporté cinq titres de la NBA, sera tout de même tout près de cette distinction majeure, quand le ballon sera mis en jeu face aux T-wolves.

Quand il va éclipser Jordan, seuls Karl Malone (36 928) et Kareem Abdul-Jabbar (38 387) le devanceront pour les points dans l'histoire de la NBA.

Le natif de Philadelphie a brillamment repris sa place dans l'élite après deux blessures majeures qui l'ont limité à six matches en 18 mois, avant le début de la saison en cours.

Bryant a même dominé la ligue pour la moyenne de points par match, récemment. Avant les matches de samedi, il était troisième avec sa moyenne de 25,4 par confrontation.

Bryant discute par ailleurs de façon régulière avec Jordan, qui est maintenant le propriétaire des Hornets de Charlotte.

«Je pense que nous avons tous deux le malheur d'être obsédés par l'idée de donner le meilleur de nous-mêmes, a confié Bryant. C'est à la fois une bénédiction et une malédiction.»

Bryant en est à sa 19e campagne dans la NBA. Il ne sait pas s'il va persister au-delà de son contrat actuel, qui prend fin après la prochaine saison. Le directeur général des Lakers, Mitch Kupchak, a plutôt l'impression qu'il va tirer sa révérence à ce moment-là.

Dépasser Jordan pour les points pourrait être le dernier grand exploit de Bryant, mais le principal intéressé est serein en ce qui concerne le présent et l'avenir.

«Ce n'est pas ce que j'appellerais une distraction, a dit Bryant. Ce n'est pas comme si ça n'allait pas arriver. Je fais juste prendre ça comme ça vient.»

PLUS:pc