NOUVELLES
12/12/2014 01:15 EST | Actualisé 10/02/2015 05:12 EST

Les professionnels de la Ville de Québec votent en faveur de l'entente de principe

Radio-Canada

Les membres de l'Alliance des professionnels de la Ville de Québec ont voté à 90 % en faveur de l'offre patronale.

Réunis en assemblée extraordinaire jeudi soir, plus de 200 membres du syndicat se sont prononcés lors d'un vote secret.

L'entente prévoit un contrat de travail d'une durée de huit ans, couvrant la période de 2011 à 2018.

La Ville prévoit une augmentation salariale de 1,5 % par année pour les trois premières années, puis de 2 % de 2015 à 2018.

« C'est une bonne entente, pour toutes les parties, a dit la présidente de l'Alliance, Sylvie Dolbec par voie de communiqué. Nous réglons la question salariale de la même façon que les autres groupes d'employés, en plus de régulariser de nombreuses situations problématiques de part et d'autre. »

L'offre prévoit également un nouveau régime de retraite qui respecte les paramètres du projet de loi no 3 sur les régimes de retraite municipaux. La fin de l'indexation automatique de la rente, un coût maximal de 18 % et un partage égal des coûts entre l'employeur et les employés en font partie.

« Nous nous sommes également entendus sur un nouveau régime de retraite, innovateur et à l'avantage de tous », a-t-elle précisé.

La Ville et le syndicat s'étaient entendus en novembre sur un nouveau contrat de travail.

La convention collective des 530 membres de l'Alliance des professionnels de la Ville de Québec était échue depuis décembre 2010.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter