NOUVELLES
12/12/2014 09:00 EST | Actualisé 12/12/2014 09:01 EST

L'année 2015 s'annonce moins bonne pour le tourisme à Québec

RCQC

L'Office du tourisme de Québec, qui anticipe une baisse du tourisme d'affaires pour 2015, entend concentrer ses efforts sur le tourisme d'agrément et le tourisme religieux pour attirer les visiteurs à Québec.

Lors du comité plénier ce matin, le directeur de l'Office du tourisme de Québec, André Roy, a fait savoir que le nombre de congrès internationaux serait plus bas l'an prochain par rapport à l'année précédente. Généralement, dit-il, le tourisme d'affaires connaît un regain une année sur deux.

« Il y a beaucoup d'événements qui se font aux deux ans ou en alternance, Québec, Montréal, alors donc, on perd des fois des congrès et on va les ravoir les années suivantes », explique-t-il.

Pour contrer cette baisse de clientèle, l'Office misera davantage sur le tourisme d'agrément et le tourisme religieux. L'Office du tourisme soutiendra les organismes qui souhaitent développer ce dernier marché.

« On est en train d'aider les gens de Québec à structurer cette offre-là. On va les subventionner pour avoir un plan d'action, un plan stratégique. Nous, on y croit beaucoup. Le tourisme spirituel, c'est vraiment un produit qui est en émergence », affirme M. Roy.

L'Office du tourisme compte également tirer profit de l'amphithéâtre qui s'ajoutera à l'offre de Québec en 2015. L'organisme allouera 200 000 $ à une campagne de promotion élaborée avec les partenaires du milieu, mentionne M. Roy.

« L'amphithéâtre, c'est vraiment une infrastructure de qualité qui va rayonner sur la ville, donc notre rôle, c'est de l'utiliser le mieux qu'on peut. Évidemment, ce n'est pas nous qui contrôlons la programmation, mais on va les supporter », explique M. Roy.

Le directeur de l'Office du tourisme souligne que des discussions sont déjà en cours à ce sujet avec la Ville de Québec, qui mettra également 200 000 $, et Québecor, qui n'a pas encore précisé son investissement pour la promotion.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les touristes étrangers (vus par eux-mêmes)