NOUVELLES

Sondage CIBC: peu de Canadiens s'inquiètent de leur niveau d'endettement

11/12/2014 04:29 EST | Actualisé 09/02/2015 05:12 EST

TORONTO - Un sondage démontre que la plupart des Canadiens pensent que leur niveau d'endettement peut être géré mais qu'ils sont susceptibles de changer d'avis si les taux augmentent ou que leur situation personnelle change.

Le sondage Angus Reid mené pour la Banque CIBC (TSX:CM) précise que plus de 8 Canadiens sur 10 ne sont pas inquiets de leur niveau d'endettement personnel et que 85 pour cent d'entre eux prennent des mesures pour le diminuer.

Seulement 16 pour cent des Canadiens sont préoccupés par un montant de dette trop élevé; 24 pour cent se disent à l'aise avec le montant de leur dette; 33 pour cent déclarent qu'ils souhaiteraient avoir un montant de dette moins élevé, mais qu'il peut être géré; enfin, 24 pour cent des répondants n'ont pas de dette.

Parmi les Canadiens qui ont une dette, 71 pour cent croient pouvoir la rembourser en cinq ans ou moins.

La semaine dernière, la Banque du Canada a lancé un avertissement au sujet de la hausse du niveau d'endettement des ménages: il représente, a-t-elle prévenu, un risque important sur la stabilité financière.

La Banque du Canada annonçait alors le maintient de son taux d'intérêt directeur à un pour cent. Ce taux n'a pas bougé depuis septembre 2010 et a aidé à garder les taux d'emprunt à des creux historiques. La plupart des économistes s'attendent à ce qu'il reste à ce niveau jusqu'à la mi-2015, au moins.

Le sondage a été mené en ligne les 29 et 30 septembre derniers auprès de 1509 adultes canadiens choisis au hasard parmi les personnes inscrites au Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de plus ou moins 2,53 pour cent, 19 fois sur 20.

PLUS:pc