NOUVELLES
11/12/2014 04:59 EST | Actualisé 10/02/2015 05:12 EST

Le TSX clôture en légère hausse, malgré un nouveau recul du pétrole

TORONTO - La Bourse de Toronto a rebondi jeudi pour afficher une légère avance, les investisseurs ayant repéré certaines aubaines parmi les titres victimes des vagues de désinvestissements de cette semaine, qui ont fait reculer le parquet en territoire de correction.

L'indice composé S&P/TSX a clôturé en hausse de 52,17 points, à 13 905,12 points, après avoir plongé mercredi de 343 points. Cette baisse a placé l'indice phare torontois 12 pour cent en deçà de son sommet de l'été.

Dans le monde boursier, tout recul de 10 pour cent ou plus par rapport à un récent sommet est considéré comme une correction.

Parmi les secteurs qui ont réalisé des gains jeudi se trouvaient notamment celui de l'industrie, qui a pris 0,65 pour cent, celui des télécommunications, qui a gagné 2,27 pour cent, et celui de la consommation discrétionnaire, qui a gagné 1,28 pour cent.

Un nouveau recul du cours du pétrole a fait retraiter le dollar canadien de 0,36 cent US à 86,75 cents US, ce qui constitue un creux de cinq ans et demi pour le huard.

Un rapport témoignant de solides ventes pour les détaillants américains en novembre a aussi soutenu les marchés boursiers.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 63,19 points à 17 596,34 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 9,19 points à 2035,33 points et que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 24,13 points à 4708,16 points.

Le cours du pétrole brut a terminé la séance à un nouveau creux de cinq ans, avec une baisse de 99 cents US, à 59,95 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Il avait perdu mercredi près de 3 $ US.

À Toronto, le secteur de l'énergie a retraité jeudi de 0,31 pour cent et affiche maintenant une baisse d'environ 30 pour cent par rapport au début de l'année.

Plusieurs entreprises du secteur de l'énergie ont réagi à la chute des prix du pétrole en réduisant leurs budgets de dépenses en immobilisations pour l'an prochain. Cenovus Energy (TSX:CVE) s'est joint à ce groupe jeudi et compte maintenant dépenser entre 2,5 milliards et 2,7 milliards $ l'an prochain, ce qui représente une diminution de 15 pour cent par rapport à ses dépenses de 2014. Son action a glissé de 30 cents à 20,80 $.

Le secteur aurifère a rendu 1,27 pour cent, tandis que le cours du lingot d'or a perdu 3,80 $ US à 1225,60 $ US l'once à New York.

Le groupe des métaux et minerais diversifiés a perdu 1,57 pour cent pendant que le prix du cuivre gagnait 3 cents US à 2,92 $ US la livre à New York.

PLUS:pc