NOUVELLES

Film en langue étrangère: «Mommy» n'est pas en lice aux Golden Globes

11/12/2014 09:40 EST | Actualisé 10/02/2015 05:12 EST

LOS ANGELES, États-Unis - Le film «Mommy» du jeune réalisateur québécois Xavier Dolan n'est pas en lice dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère en vue de la remise des prix Golden Globes qui aura lieu le 11 janvier.

L'oeuvre de Dolan, qui a obtenu un grand succès au Festival de Cannes, au printemps dernier, n'a pas été nommée lors du dévoilement des nominations, jeudi matin.

Ce sont plutôt les films «Force Majeure Turist» (Suède), «Gett: The Trial of Viviane» (Israël), «Ida» (Pologne/Danemark), «Leviathan» (Russie) et «Tangerines Mandariinid» (Estonie) qui ont été sélectionnés.

Bien que les nominations aux Golden Globes permettent parfois de prédire les finalistes aux Oscars, qui seront connus en janvier, l'absence de «Mommy» à la première cérémonie ne signifie pas que le film sera oublié à la deuxième.

Les trois derniers films québécois à avoir été nommés pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, «Monsieur Lazhar» de Philippe Falardeau, «Rebelle» de Kim Nguyen et «Incendies» de Denis Villeneuve avaient également été ignorés pour les Golden Globes avant d'être nommés pour la soirée des Academy Awards.

«Les Invasions Barbares» de Denys Arcand, seul film canadien à avoir gagné l'Oscar dans cette catégorie, avait cependant été nommé aux Golden Globes.

Plus récent film de Xavier Dolan, «Mommy» a remporté à Cannes, en mai dernier, le prix du Jury, ex-aequo avec le plus récent film de Jean-Luc Godard, «Adieu au langage». Il a récemment été mis en nomination dans la catégorie du meilleur film étranger aux Spirit Independant Awards, qui récompensent le cinéma indépendant, créé en marge des grands studios.

«Mommy» raconte l'histoire d'une veuve monoparentale qui hérite de la garde de son fils, un adolescent profondément turbulent. Ensemble, ils tenteront de joindre les deux bouts, notamment grâce à l'aide de leur mystérieuse voisine Kyla. Le film met en vedette Anne Dorval, Antoine Olivier Pilon et Suzanne Clément.

PLUS:pc