NOUVELLES
10/12/2014 04:16 EST | Actualisé 09/02/2015 05:12 EST

Des chercheurs décodent comment les cellules souches se reprogramment

TORONTO - Une équipe internationale de chercheurs dirigée par des Canadiens a créé la première caractérisation en haute résolution du processus par lequel des cellules spécialisées se transforment en cellules souches.

La recherche est perçue comme une percée majeure pour l'usage de cellules souches pour traiter ou même guérir de nombreuses maladies dans le futur.

Certaines cellules souches ont le potentiel de devenir n'importe quel type de cellules dans le corps humain.

Le docteur Andras Nagy de l'hôpital Mount Sinai à Toronto, qui était à la tête de l'équipe de recherche internationale, affirme que les cellules souches représentent d'énormes espoirs pour traiter ou combattre la progression de certaines conditions comme la cécité, les maladies de Parkinson et d'Alzheimer, les lésions à la moelle épinière et les dommages au cerveau causés par des accidents cérébrovasculaires.

Les chercheurs ont aussi identifié un nouveau type de cellules, nommées cellules souches de catégorie F en raison de leur apparence floue.

M. Nagy dit que ces cellules de catégorie F ont des propriétés uniques pouvant ouvrir de nouvelles avenues pour créer des cellules «sur mesure» qui pourraient être plus sécuritaires et plus efficaces lorsqu'elles seront utilisées dans des thérapies futures.

Le ministre de la Santé de l'Ontario, le docteur Eric Hoskin, a salué la recherche comme étant une découverte qui changera la donne et ouvrira de nouvelles frontières en terme de connaissances médicales et scientifiques à travers le monde.

La recherche est détaillée dans cinq articles scientifiques publiés mercredi dans les prestigieux journaux Nature et Nature Communications.

PLUS:pc