POLITIQUE

Coûts du mégahôpital de Québec: « c'est complètement de la fabulation » - Gaétan Barrette (VIDÉO)

10/12/2014 12:40 EST | Actualisé 11/12/2014 12:40 EST

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, nie que les coûts du projet de mégahôpital à Québec soient presque deux fois plus élevés que l'estimation initiale. Sans avancer de chiffre, le ministre admet néanmoins que le projet se situera « entre 1,5 milliard de dollars et 3,6 milliards » .

Selon une étude interne dévoilée hier sur la pertinence clinique et financière du projet de regroupement de l'Hôtel-Dieu et de l'Enfant-Jésus, le projet estimé au départ à 1,7 milliard de dollars sur le site de l'Enfant-Jésus serait maintenant évalué à plus de 3,2 milliards. À cela s'ajouteraient plus de 515 millions pour la remise à niveau de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Le ministre Barrette affirme que les données contenues dans le document ne correspondent pas à la réalité.

« Je peux vous dire que les chiffres qui sont annoncés ou du moins qui circulent au moment où on se parle ne sont même pas près de la réalité. C'est complètement de la fabulation. »

— Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Ces dépassements de coûts sont évoqués dans une note ministérielle datée du 20 octobre dernier, dont Radio-Canada a obtenu copie, et destinée au ministre de la Santé. Or, le ministre Barrette soutient qu'il n'a jamais commandé ni eu en sa possession l'étude d'un conseiller spécial qui conclurait à un tel dépassement de coûts.

Il soupçonne des opposants au déménagement des services de l'Hôtel-Dieu de Québec de faire circuler des données « qui sont très anciennes probablement » pour faire déraper le projet.

« Des données qui ne sont pas du tout contemporaines, ni en terme de coûts, ni en terme d'évaluation du projet, ni de problématiques », dit-il.

Les problématiques soulevées dans l'étude concernant les délais de construction trop courts ou le coût du budget stationnement, qui aurait été sous-évalué, sont des problématiques « qui ont peut-être déjà existé », mais ces données ont été prises en compte et sont déjà précisées, affirme par ailleurs le ministre.

Gaétan Barrette maintient que le projet annoncé en 2013 va de l'avant et qu'il est mis à jour régulièrement afin de s'assurer de son optimisation et pour tenir compte du contexte budgétaire actuel.

Médecin perplexe

Le chirurgien oncologue de l'Hôtel-Dieu de Québec, Jean-François Ouellet, qui fait partie d'un comité médical qui passe en revue le projet de mégahôpital, est toutefois perplexe.

L'étude laisse entendre que le mégahôpital compterait moins de lits et de salles d'opération que les deux hôpitaux actuels dans le but de respecter l'effort de rationalisation demandé par le président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux.

Le Dr Ouellet doute qu'il soit possible de parvenir à améliorer l'accessibilité des services tout en réduisant de 20 % les dépenses.

« Ça nous rend très perplexes par rapport à tout ça. Je donne toujours l'exemple d'un espèce de nuage noir qui plane au-dessus pendant ces réunions-là où ne sait pas trop si ce qu'on dit et ce qu'on pense qui est optimal va finalement être retenu lorsque le projet final va être "canné". »

Le projet de mégahôpital à Québec comprend le déménagement de l'Hôtel-Dieu, la mise à niveau du parc d'équipements en radio-oncologie et la mise à niveau des infrastructures de l'Enfant-Jésus.

Le projet pourrait être livré vers 2022, mais la date finale n'a pas encore été fixée.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.