NOUVELLES
09/12/2014 09:49 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

Sept personnes soupçonnées de trafic d'uranium sont arrêtées en Moldavie

CHISINAU, Moldavie - Sept personnes soupçonnées d'avoir trafiqué de l'uranium et du mercure depuis la Russie dans un contenant de métal ont été arrêtées en Moldavie.

L'uranium et le mercure devaient apparemment servir à la confection d'une bombe sale.

Des perquisitions ont été menées dans la capitale moldave, Chisinau, et dans deux autres villes la semaine dernière. Les policiers ont saisi 200 grammes d'uranium-238 mêlé à de l'uranium-235, un kilo de mercure et un autre matériau radioactif solide non identifié.

Les matériaux ont été importés par train et valent environ 1,6 million d'euros sur le marché noir.

L'enquête lancée en janvier avec la collaboration de la police fédérale américaine, le FBI, avait permis à un policier d'infiltrer les trafiquants présumés.

Les suspects sont âgés de 32 à 75 ans. Ils sont membres d'une organisation criminelle et ont des connaissances particulières en matière de radioactivité, ont dit les responsables. Ils auraient aussi admis leur culpabilité.

Les autorités n'ont rien dit de la destination éventuelle des substances.

La police moldave collabore avec l'Ukraine et la Russie pour tenter d'identifier d'autres malfaiteurs.

L'uranium-238 peut être utilisé pour fabriquer des armes nucléaires.

PLUS:pc