NOUVELLES

L'Élysée s'oppose à la décision de Paris d'interdire les feux de foyer

09/12/2014 03:45 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

PARIS - L'interdiction des feux de foyer à Paris a provoqué une telle réaction que même le ministère français de l'Environnement la qualifie d'absurde.

Les autorités régionales ont décrété qu'à partir du 1er janvier, les feux de bois dans les foyers de la région de Paris seraient interdits, pour des raisons de pollution de l'air. Une étude française a révélé que près du quart de la pollution atmosphérique de la ville provenait des feux de bois.

Les centaines de ramoneurs de cheminées de la ville doutent de la véracité de ces chiffres. Meriadec Aulaunier, du syndicat GCCP des ramoneurs de cheminées fait valoir que bien que les cheminées soient nombreuses à parsemer le ciel de Paris, les français ne les utilisent que quelques fois par année, surtout durant le temps des Fêtes.

La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a affirmé mardi sur la chaîne télévisée France 2 qu'elle souhaitait renverser cette décision «excessive» et «qui ne va pas dans le bon sens».

PLUS:pc