NOUVELLES
09/12/2014 01:10 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

En 1946, les Germain habitaient rue Saint-Denis dans La Petite Patrie

MONTRÉAL - Quelle heureuse coïncidence. Pour la période des fêtes, du 15 décembre au 15 janvier, Bell, Vidéotron, Cogeco et plusieurs distributeurs procèdent au grand débrouillage alors que justement débute «La Petite Patrie», la série écrite par Claude Jasmin et qui sera diffusée à ARTV, à compter du lundi 15 décembre, 18h.

À raison de cinq jours/semaine, nous suivrons le couple Germain et leurs quatre enfants, des Canadiens-français typiques, alors que la vie s'écoule dans l'ordre et la prière au milieu du siècle dernier, à Montréal. Ils habitent un duplex dont le sous-sol transformé en casse-croûte et lieu de travail d'Edmond (Jacques Galipeau), le père, est le rendez-vous occasionnel des habitants du quartier. De nature plutôt débonnaire, Edmond s'en remet bien souvent à Gertrude (Gisèle Schmidt), femme vigilante, disciplinée et articulée, pour veiller sans relâche à l'éducation des enfants.

Ainsi donc, pour les 15 prochaines semaines, nous serons témoins des amours naissantes de Lucie (Louise Laparé), du tempérament fougueux de Murielle (Christiane Pasquier), de Marie-Paule (Louise Rinfret), la cadette grippette, et de Clément (Vincent Bilodeau), l'adolescent à l'affût de son identité.

Comment est-ce possible?

Les documentaires dénonçant l'horreur initiée par un monstre, Adolf Hitler, l'instigateur de la Deuxième Guerre mondiale, ne manquent pas. Éliminer les juifs de la surface de la terre était son obsession. L'Histoire regorge de ses plans machiavéliques de mises à mort, une guerre qui a fini par tuer quelque 50 millions d'individus.

Pourtant, Eva Braun était encore mineure lorsqu'elle s'est follement éprise de ce bourreau. Apparemment, son aspect brutal fascinait Eva. Elle ne cessait de le filmer, son dada, croyant qu'un jour, Hollywood voudrait faire un film sur son amant et on voudrait alors utiliser ses images. Donc, des documents uniques nous montrent le tortionnaire dans son intimité, un environnement privilégié qu'Eva a partagé durant 13 ans, n'ayant d'autres soucis que de se faire belle en attendant que son dieu l'invite à partager son lit. Elle aurait aimé se marier, avoir des enfants, mais Hitler avait plutôt des envies de mort.

Alors que les gens se font tirer, gazer, brûler, pendant qu'on en affame des milliers et qu'on leur impose des travaux inhumains, «Eva Braun, dans l'intimité d'Hitler», soumise mais choyée, choisit d'ignorer l'holocauste et de se fondre dans l'esprit exterminateur de son amant. À TV5, le lundi 15 décembre, 22h.

Un réseau AMI-télé pour les aveugles

Enfin, les personnes non voyantes ou avec des déficiences visuelles ou autres handicaps liés au médium de la télévision, pourront profiter d'une programmation riche et variée dont les émissions leur seront décrites de façon narrative, à compter du mardi 16 décembre. À noter que la chaîne sera intégrée dans les services de base des entreprises de distribution par câble et par satellite, précisent David Errington, président et chef de la direction d'Accessibilité Média, et Philippe Lapointe, vice-président à la programmation et à la production d'Ami-télé.

Véronique Cloutier et Antoine Bertrand reviendront, le temps d'une rediffusion, aux «Enfants de la télé», le mercredi 17 décembre, 20h, à Radio-Canada. D'une durée exceptionnelle de deux heures, on revoit cette «spéciale» à laquelle ont participé Michel Louvain, Jacques Boulanger, Gregory Charles, Joël Legendre, Nicole Martin, Ginette Reno, Michèle Richard et Éric Salvail, qui s'amusent de certaines de leurs apparitions à la télé qui sont devenues des souvenirs hilarants.

Le combat de boxe opposant le député libéral Justin Trudeau et le sénateur conservateur Patrick Brazeau (suspendu depuis) a eu lieu en 2012. L'événement avait été organisé pour amasser des fonds pour la lutte contre le cancer. On peut affirmer que ce «duel», en plus d'avoir procuré une somme de 230 000 $ à la cause, a aussi servi à régler des comptes. On peut suivre l'implication des deux pugilistes dans le documentaire «God Save Justin Trudeau», ce dimanche, 19h, au canal D.

À RADIO-CANADA: Joël Legendre est comblé. Il vivra ce Noël tant souhaité à «La Petite Séduction» parmi la population de Stoneham-et-Tewkesbury, près de Québec. Durant cinq semaines, les participants des cantons unis se sont affairés à recréer quelques souvenirs pour leur invité, le mardi 16 décembre, 20h. Le jeudi 18 décembre, 20h, «Un air de famille» arrive à la fin de l'aventure dans une spéciale d'une heure trente.

À TVA: on retrouve «Paul Daraîche et Ces Noëls d'autrefois», entouré de sa famille et de ses amis, Mario Pelchat, Marie-Michèle Desrosiers, Tex Lecor, venus chanter avec lui. C'est aussi l'occasion pour Isabelle Boulay, Laurence Jalbert, Patrick Norman et Richard Desjardins de rendre hommage à Paul Daraîche pour son imposante carrière, ce dimanche, 22h.

À ARTV: Marc Hervieux chante Noël dans un «Concert intime» enregistré à l'ARTVstudio, ce dimanche, 20h30. On pourra l'entendre dans l'interprétation de quelques airs classiques tels que l'«Ave Maria», «Sainte Nuit» et «Minuit, Chrétiens», entre autres.

À TÉLÉ-QUÉBEC: au tour de Guy A. Lepage de participer à «SNL Québec», ce samedi, 21h. Au chapitre des films, signalons la diffusion de «Dreamgirls», un drame musical avec Jennifer Hudson et Jamie Foxx, rappelant la formation du trio «The Supremes», ce dimanche, 21h55, et, du «Fabuleux destin d'Amélie Poulain», avec une Audrey Tautou qui s'est donné pour mission d'apporter du bonheur à son entourage, le lundi 15 décembre, 21h.

À TV5: le grand Charles de Gaulle a passionnément veillé sur la France. Lui que le général Pétain a cru mort au champ d'honneur en 1916 est devenu ce géant qui a voué sa vie à son pays et à ses compatriotes. Stéphane Bern retourne à Colombey-les-Deux-Églises, où la résidence de la Boisserie, restée en l'état, livre des pans de la vie privée du grand homme, racontée par Yves de Gaulle et Anne de Laroullière, petit-fils et petite fille du Général de Gaulle. «Secrets d'Histoire / De Gaulle, le dernier des géants», le lundi 15 décembre, 20h.

À MUSIMAX: dans une salle du Caesar's Palace remplie à pleine capacité, Elton John présentait son spectacle «The Million Dollar Piano» et offrait ses grands succès à l'assistance dont «Levon», «Blue Eyes», «Don't Let the Sun Go Down on Me», «Song for Guy» et quelques autres, le lundi 15 décembre, 21h.

PLUS:pc