NOUVELLES

Pas beaucoup de répit pour les Cards, qui vont jouer à St. Louis dès jeudi

08/12/2014 09:35 EST | Actualisé 07/02/2015 05:12 EST

TEMPE, États-Unis - Avec dans la poche une deuxième saison de suite d'au moins 10 victoires, les Cardinals de l'Arizona doivent se préparer à jouer à nouveau dès jeudi soir, à St. Louis.

L'entraîneur Bruce Arians a dit qu'il n'y aura pas vraiment de travail physique à l'entraînement avant le vol de mercredi vers le Missouri, car ses joueurs sont encore en train de récupérer du match de dimanche, un gain de 17-14 à domicile, face aux Chiefs.

Arians a déjà critiqué la présentation de matches le jeudi soir.

«Ce que j'en pense est documenté, a t-il dit. Ces matches sont là pour rester. J'espère qu'on ne se dirige pas vers du football le mercredi soir.»

L'entraîneur-chef des Cards a rappelé qu'un bref délai entre deux rencontres est beaucoup plus ardu pour l'équipe à l'étranger.

«Vous devez prendre l'avion le mercredi et à chaque fois que vous devez faire ça en étant endolori, ce n'est pas une bonne combinaison», a dit Arians.

Avant dimanche, les Cardinals venaient de perdre deux fois de suite, à l'étranger à chaque fois. La victoire contre Kansas City a porté leur fiche à la maison à 7-0.

Drew Stanton a été très solide en complétant 15 passes sur 30 pour 239 verges, dont une passe de touché. Il a notamment réussi des connexions de 45, 36 et 26 verges. Et deux jours après avoir gradué de l'équipe d'entraînement, Kerwynn Williams a fourni pas moins de 100 verges au sol.

Quoi qu'il en soit, l'Arizona dispute de gros matches en décembre, ce qui toujours un objectif.

«Il y a des équipes pour qui décembre, ça veut juste dire que la saison est presque terminée, a dit Arians. J'ai vécu ça. Mais pour nous à partir de maintenant, tous les matches sont cruciaux, surtout avec autant de clubs qui ont neuf victoires.»

Dans le groupe se trouvent les Seahawks, qui seront les visiteurs à Glendale dans deux dimanches.

Le bon côté de jouer le jeudi, c'est le repos additionnel avant le match suivant.

«Oui la semaine n'est pas facile jusqu'au vendredi, mais ensuite, vous êtes content que votre match était le jeudi», a reconnu Arians.

PLUS:pc