NOUVELLES
08/12/2014 08:10 EST | Actualisé 07/02/2015 05:12 EST

NFL: les Steelers savent qu'il n'y a plus vraiment de marge d'erreur

PITTSBURGH, États-Unis - Les Steelers de Pittsburgh sont de retour sur la bonne voie. Encore une fois.

Depuis la fin septembre, au moins trois gains inspirants ont été suivis d'amères défaites contre des équipes de deuxième ordre.

Mais avec trois matches à disputer en saison régulière, l'un des clubs les plus énigmatiques de la ligue dit être prêt à finalement garder le cap.

«À ce temps-ci de l'année, il n'y a plus vraiment de marge d'erreur, a dit le secondeur Arthur Moats, qui totalise quatre sacs. Si nous voulons accéder au niveau supérieur, nous devons être à la hauteur de semaine en semaine.»

Après un match au Georgia Dome, les Steelers (8-5) vont finir la saison régulière en recevant les Chiefs et les Bengals.

Le groupe de Mike Tomlin veut renouer avec les matches de janvier, après avoir été raté les éliminatoires après les deux dernières campagnes.

Lundi, des douzaines de joueurs se sont présentés au complexe d'entraînement de l'équipe, même si Tomlin avait donné congé à tout le monde.

«Ce que vous faites dans vos journées de repos, ça en dit beaucoup sur vous», a confié Moats, qui en est à sa cinquième saison dans la ligue, après quatre ans avec Buffalo.

Les Steelers ont manqué de constance à ce point-ci mais dans leurs bons moments, ils ont montré une force de frappe considérable, comme en fait foi leur sixième place dans la NFL pour les points marqués.

La route a toutefois été bien difficile par moments. La formation de Pittsburgh a été battue par les Bucs et les Jets et dimanche, il a fallu une explosion de 25 points au dernier quart pour battre les Bengals à Cincinnati, 42-21.

«Je ne me soucie pas de l'élégance des victoires, a dit Tomlin. Nous essayons seulement de faire ce qui est nécessaire pour l'emporter.»

Les prochains rivaux des Steelers s'annoncent coriaces, les Falcons luttant avec les Saints et les Panthers pour le titre de leur section.

«Nous sommes passés en mode 'éliminatoires' à chaque semaine, a dit le quart Ben Roethlisberger. Le calendrier ne va pas devenir plus facile, et c'est pourquoi nous allons tout donner à chaque match.»

PLUS:pc