NOUVELLES
08/12/2014 05:28 EST | Actualisé 07/02/2015 05:12 EST

Les titres du secteur de l'énergie sont plombés par le plongeon du pétrole

CALGARY - De nouveaux signes d'hésitations ont été observés lundi dans le secteur pétrolier de l'Ouest canadien, pendant que le cours du pétrole brut poursuivait sa glissade et que les actions du secteur de l'énergie perdaient plusieurs plumes.

Precision Drilling (TSX:PD) et Vermilion Energy (TSX:VET) se sont ajoutées à la liste des entreprises énergétiques canadiennes qui ont réduit leurs dépenses en immobilisations pour l'an prochain, en plus de Trilogy Energy (TSX:TET), qui a aussi suspendu son dividende «compte tenu de l'environnement du marché actuel».

Le cours du brut pour livraison en janvier a retraité lundi de plus de quatre pour cent par rapport à la fermeture de vendredi, s'établissant à 63,05 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le pétrole brut a plongé de près de 40 pour cent depuis le milieu de l'été et se trouve à son plus faible niveau en cinq ans. La chute s'est intensifiée depuis la fin novembre, lorsque les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont décidé de maintenir leurs niveaux de production actuels plutôt que de les réduire afin de soutenir les prix.

Le secteur de l'énergie de la Bourse de Toronto a perdu 6,5 pour cent lundi, après en avoir effacé cinq pour cent la semaine dernière.

Les sociétés du secteur pétrolier canadien préfèrent maintenant adopter une approche plus prudente dans leur planification pour 2015.

Precision Drilling a indiqué lundi que son budget de dépenses en immobilisations serait de 493 millions $ l'an prochain, tandis qu'il devrait atteindre 885 millions $ pour l'année qui s'achève.

La société compte une des plus grandes flottes nord-américaines d'appareils de forage et d'autres équipements utilisés par les producteurs du secteur du pétrole et du gaz naturel, ainsi que des activités dans d'autres parties du monde, comme au Moyen-Orient.

Precision procédera à la livraison de 16 appareils de forage déjà annoncée, mais ne devrait pas en construire davantage avant que les conditions du marché s'améliorent, a expliqué son chef de la direction, Kevin Neveu.

L'action de Precision Drilling a perdu lundi 50 cents, soit 7,3 pour cent, à 6,35 $ à la Bourse de Toronto.

Entre-temps, Vermilion Energy, dont les activités pétrolières et gazières sont situées en Europe, dans l'Ouest canadien et ailleurs dans le monde, a révisé à la baisse son budget de dépenses en immobilisations pour 2015 à 525 millions $. Il s'agit d'une diminution de 22 pour cent par rapport à cette année.

Vermilion a en outre précisé qu'il conservait une certaine flexibilité pour réduire davantage ces dépenses «si les prix des matières premières s'affaiblissent significativement». Son titre a cédé lundi 2,85 $, soit 5,8 pour cent, à 46,14 $.

Le producteur pétrolier et gazier Trilogy, dont les activités se concentrent dans l'Ouest canadien, prévoit pour sa part allonger 250 millions $ l'an prochain, comparativement à un total projeté de 430 millions $ pour 2014, selon ses plus récentes prévisions, émises en novembre. Son dividende de 3,5 cents par action sera quant à lui éliminé après le versement du 15 décembre.

L'action de Trilogy a abandonné 1,09 $, ou 12,1 pour cent, à 7,89 $.

Selon un rapport de la banque américaine Morgan Stanley publié vendredi, les conditions du marché du pétrole devraient se détériorer davantage avant de s'améliorer.

En vertu d'un scénario des plus pessimistes, l'analyste Adam Longson estime que le cours du Brent — un indice de référence mondial pour le pétrole — pourrait reculer jusqu'à 43 $ US le baril au deuxième trimestre de l'an prochain avant que les prix ne recommencent à grimper.

Pour l'ensemble de l'an prochain, M. Longson prédit que le prix du pétrole atteindra en moyenne 70 $ US le baril, ce qui représente une baisse d'environ 29 pour cent par rapport aux estimations précédentes.

PLUS:pc