NOUVELLES
08/12/2014 12:35 EST | Actualisé 07/02/2015 05:12 EST

Des soldats canadiens formeront des policiers militaires en Ukraine

KIEV, Ukraine - Des soldats canadiens arriveront ces jours-ci en Ukraine pour contribuer à la formation des policiers militaires dans ce pays, a indiqué lundi le ministre de la Défense, Rob Nicholson.

Cette mission de formation fait partie d'une entente conclue lundi entre le ministre Nicholson et des représentants à Kiev, «en réponse à l’agression de la Russie», indique-t-on à Ottawa.

Le ministre Nicholson n'a pas voulu préciser combien de militaires canadiens seraient ainsi prêtés à l'Ukraine ni pendant combien de temps ils seraient déployés.

Certains devaient arriver dès lundi soir, a-t-il indiqué, et d'autres arriveront et partiront ainsi ponctuellement, dans un effort continu.

Cette entente vise aussi à étudier les façons pour le Canada de contribuer aux mesures de protection médicale et personnelle de l'Ukraine, a ajouté la Défense nationale.

En août, le Canada avait donné à l'Ukraine des fournitures militaires non létales, dont du matériel médical et logistique, des casques, des lunettes de protection balistique, des vestes protectrices, des trousses de premiers soins, des tentes et des sacs de couchage. Puis, en novembre, Ottawa a annoncé l’envoi de plus de matériel militaire, y compris des systèmes de communications tactiques, du matériel de neutralisation d’explosifs et de munitions, des trousses médicales tactiques, des lunettes de vision nocturne et des trousses hivernales afin d’augmenter les capacités de l'armée ukrainienne.

«Le Canada est fermement résolu à respecter son engagement pris envers le peuple ukrainien face à l’agression de la Russie», a soutenu le ministre Nicholson.

«Le Canada et l’Ukraine sont déterminés à continuer de travailler ensemble pour renforcer les capacités et les forces de sécurité du gouvernement ukrainien, défendre l’intégrité territoriale de l’Ukraine et ses habitants, et soutenir et promouvoir les institutions qui veillent au bien-être de la société», écrit le ministère dans un communiqué.

PLUS:pc