NOUVELLES

Les Colts marquent avec 32 secondes à faire, l'emportent face aux Browns 25-24

07/12/2014 05:14 EST | Actualisé 06/02/2015 05:12 EST

CLEVELAND - Andrew Luck était indécis, instable et imprécis. Pendant 57 minutes, il ne ressemblait en rien à un des meilleurs quarts de la NFL.

Lorsque les Browns de Chicago lui ont donné une dernière chance, Luck a retrouvé son rythme et a sauvé les Colts d'Indianapolis.

Harcelé par la défensive énergique des Browns tout au long de l'après-midi, Luck a lancé une passe de touché d'une verge en direction de T.Y. Hilton avec 32 secondes à faire au match pour permettre aux Colts de venir de l'arrière et l'emporter 25-24 face aux Browns, dimanche.

«Il avait du feu dans les yeux», a indiqué le secondeur des Colts, Daniel Herron.

Luck avait aidé les Browns à se bâtir une avance de 14 points en échappant le ballon qui a été recouvré dans la zone des buts pour un touché, et en commettant une interception qui a été retournée dans la zone payante par le demi de coin recrue Justin Gilbert.

À partir de sa propre ligne de 10 verges avec 3:46 à a faire, Luck a mené les Colts (9-4) lors d'une séquence de 11 jeux et 90 verges.

«De vraies erreurs de débutant, a commenté Luck. Je ne peux pas me permettre ça, mais c'est bien d'avoir récolté une victoire à l'étranger et surtout de cette manière contre une très bonne équipe. J'ai fait assez de bons jeux lorsque ça comptait pour accomplir la tâche.»

Avant que Luck ne rejoigne Hilton, le secondeur des Colts Daniel Herron a franchi deux verges sur un quatrième essai pour garder les siens en vie. Luck, qui a lancé deux interceptions, a ensuite lancé sa deuxième passe de touché à Hilton.

Luck a complété la rencontre avec 294 verges de gains par la passe, dont 208 en deuxième demie.

Les Browns (7-6) ont marqué deux touchés défensifs, mais l'offensive, menée par le quart Brian Hoyer, n'a pu en faire assez pour empêcher leurs espoirs de participer aux éliminatoires de s'amenuiser. Les Browns ont récolté seulement trois premiers essais après la mi-temps et ont raté une occasion de pouvoir s'emparer du premier rang de la section nord de l'Américaine dès la semaine prochaine lors d'un duel face aux Cardinals de l'Arizona.

«C'est un dur coup à encaisser, a déclaré l'entraîneur des Browns Mike Pettine. C'était une occasion que nous avons laissé filer. Nous savons que notre marge d'erreur est mince, que nous devons gagner nos trois derniers matchs, sinon nous sommes éliminés.»

«Je dois mieux jouer, a pour sa part dit Hoyer. Avec chaque match qui passe, il y a de moins de moins en moins d'occasions de prendre les choses en mains.»

PLUS:pc