NOUVELLES

L'économie japonaise est en récession, confirment les données révisées

07/12/2014 08:32 EST | Actualisé 06/02/2015 05:12 EST

TOKYO - L'économie japonaise s'est contractée de 1,9 pour cent en taux annualisé durant la période de juillet à septembre, selon les données révisées rendues publiques lundi, confirmant que la troisième économie mondiale est en récession.

Les données sont pires que ce qui avait été anticipé, la plupart des économistes ayant prévu une révision à la hausse des données précédentes indiquant une contraction de 1,6 pour cent.

La diminution des dépenses des entreprises est l'un des facteurs expliquant le ralentissement. Les dépenses publiques ont aussi été plus basses qu'anticipé.

La hausse de la taxe de vente, passée de cinq à huit pour cent, est considérée comme la principale raison expliquant pourquoi l'économie a fléchi après s'être remise de la dernière récession, à la fin de 2012.

Le mois dernier, le premier ministre Shinzo Abe a reporté la hausse prévue de la taxe de vente à 10 pour cent, qui devait entrer en vigueur en 2015. La hausse a été reportée jusqu'en avril 2017.

M. Abe a aussi dissous le Parlement et convoqué des élections anticipées, affirmant vouloir l'appui de la population pour hausser la taxe de vente et mener d'autres politiques. Il a promis de démissionner si son Parti libéral-démocrate ne réussit pas à conserver sa majorité parlementaire, mais compte tenu de la faiblesse de l'opposition, les sondages laissent penser qu'il s'agit d'un scénario improbable.

PLUS:pc