NOUVELLES

Il faudra du temps et de la vigilance pour s'attaquer au racisme, dit Obama

07/12/2014 06:29 EST | Actualisé 06/02/2015 05:12 EST

WASHINGTON - Le président des États-Unis, Barack Obama, prévient qu'il faudra du temps et de la vigilance pour s'attaquer aux problèmes profondément ancrés dans la société américaine comme le racisme et les préjugés.

Il a aussi lancé un appel à la patience, en rappelant que le progrès vient habituellement en petites étapes.

Dans une entrevue qui sera diffusée lundi sur les ondes de BET (Black Entertainment Television), le président a décrit une conversation qu'il a eue avec un groupe de jeunes militants des droits civils qui incluait des leaders des protestations à Ferguson, au Missouri. M. Obama les a accueillis à la Maison-Blanche à Washington.

Les tensions raciales ont augmenté à Ferguson et à New York après l'impunité accordée par des grands jurys à des policiers responsables de la mort de deux jeunes Noirs non armés.

Barack Obama a mentionné aux jeunes militants que «c'est quelque chose qui est profondément enraciné dans notre société et profondément enraciné dans notre histoire».

Les États-Unis ont fait des gains, selon le président, en ajoutant qu'il «garde espoir» de voir encore d'autres progrès.

«Nous ne pouvons pas assimiler ce qui se passe maintenant à ce qui se passait il y a 50 ans. [...] Et si vous parlez à vos parents, grands-parents, oncles, ils vous diront que les choses vont mieux, pas très bien à certains endroits, mais mieux», a ajouté le président.

M. Obama a conseillé aux jeunes de continuer à être persévérants car l'avancement dans une société se fait par étapes.

En négociant avec quelque chose d'«aussi profondément enraciné que le racisme ou les préjugés dans une société, vous devez avoir de la vigilance, mais vous devez reconnaître que ça va prendre un certain temps et vous devez être persévérants afin de ne pas abandonner même si vous n'obtenez pas tout le chemin désiré», a déclaré le président.

L'entrevue complète sera présentée lundi soir sur les ondes de BET. Un extrait a été diffusé dimanche.

PLUS:pc