NOUVELLES

Gut de la Suisse remporte un super G à Lake Louise, où Vonn se classe deuxième

07/12/2014 03:26 EST | Actualisé 06/02/2015 05:12 EST

LAKE LOUISE, Alta. - Lindsey Vonn a quitté Lake Louise avec la confiance qu'elle peut skier à pleine vitesse.

Après avoir remporté sa première descente en près de deux ans, l'étoile américaine a terminé deuxième derrière la Suissesse Lara Gut, dimanche, en super-G.

La Slovène Tina Maze, meneuse au classement général de la Coupe du monde, a complété le podium. Larisa Yurkiw, d'Owen Sound, en Ontario, a été la meilleure Canadienne avec une 20e place.

Après avoir subi deux opérations à un genou en autant d'années, Vonn effectuait un retour à la compétition à Lake Louise pour une deuxième année consécutive. Cette fois-ci, son retour semble plus prometteur que l'hiver dernier.

«C'est satisfaisant parce que j'ai travaillé très fort et pendant longtemps pour enfin revenir dans une position où je peux espérer gagner chaque course, a dit Vonn, dimanche. C'est encore mieux que ce que j'espérais.»

La victoire de Vonn en descente samedi était sa première depuis le 26 janvier 2013. Elle s'était déchiré deux ligaments et fracturé un os de sa jambe droite un mois plus tard lors d'une épreuve de super-G aux championnats mondiaux.

Une autre blessure ligamentaire subie avant son arrivée à Lake Louise l'an dernier l'a limitée à seulement quatre départs la saison dernière. Elle a dû retourner sous le bistouri en janvier 2014.

Grâce à ses 60 victoires en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, Vonn n'est plus qu'à deux victoires du record appartenant à l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll.

Détentrice de quatre titres de la saison en Coupe du monde et première américaine à remporter l'or en descente aux Jeux olympiques, Vonn va maintenant rentrer au Colorado afin de rattraper l'entraînement perdu au cours de l'automne. Vonn a effectué son retour sur les pentes seulement le 1er octobre.

«Il y aura beaucoup d'épreuves de vitesse encore cette saison et j'ai maintenant la confiance dont j'avais besoin, a-t-elle raconté. J'espère que lors de la prochaine course, je vais pouvoir garder la pédale dans le fond et connaître des bonnes descentes en super-G.»

Vonn a terminé à moins de quatre dixièmes de seconde de Gut, qui a défendu avec succès son titre du super-G acquis à Lake Louise l'an dernier.

Gut n'avait pas percé le top-10 lors des descentes, vendredi et samedi, mais elle a été intouchable dimanche grâce à un chrono d'une minute et 18,46 secondes.

«J'ai de la difficulté en descente à Lake Louise. Ce n'est jamais facile, a raconté Gut. J'ai plus de plaisir en super-G. J'aimerais bien que l'on puisse disputer deux super-G et une seule descente ici, mais ça ne risque pas d'arriver.»

La spécialiste des épreuves techniques Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a raté une porte, dimanche au super-G, et a été disqualifiée.

Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, s'est classée 32e à sa première compétition en carrière sur le circuit de la Coupe du monde.

PLUS:pc