NOUVELLES

David Lemieux bat Gabriel Rosado et conserve son titre NABF

07/12/2014 12:07 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST

BROOKLYN, États-Unis - Le Québécois David Lemieux a conservé son titre NABF des poids moyens en l'emportant par K.-O. technique au 10e round face à l'Américain Gabriel Rosado, samedi.

Si plusieurs s'attendaient à ce que le combat se termine rapidement, les deux boxeurs ont offert tout un spectacle aux amateurs de boxe, en se rendant presque à la limite.

«Je suis très content de ma performance, a déclaré Lemieux en entrevue avec La Presse Canadienne. C'était un beau combat. Je voulais vraiment passer le K.-O., mais c'est un gars qui est très solide, il ne voulait pas tomber.»

Lemieux (33-2, 31 K.-O.) a été l'agresseur tout au long de la soirée. Il a porté pas moins de 168 coups à la tête de Rosado (21-9, 13 K.-O.), qui a tenu le coup autant que possible dans ce combat où la défensive semblait avoir été laissée au vestiaire.

Fidèle à son habitude, le Québécois a amorcé la soirée de manière agressive en atteignant son adversaire de puissants coups au corps et à la tête. Il a occupé le centre du ring pendant la majeure partie du combat et a bien absorbé les ripostes de Rosado.

Lemieux a ébranlé l'Américain pour la première fois au troisième assaut en l'envoyant au tapis grâce à un violent crochet de la gauche, suivi d'un uppercut. Il a poursuivi son travail au round suivant, mais Rosado, soulevé par les encouragements de la foule, y est allé de répliques efficaces tout en continuant à encaisser les charges du Québécois. Il s'est même permis de narguer Lemieux à quelques occasions.

Ayant dépensé beaucoup d'énergie au cours des premiers engagements, les deux boxeurs ont quelque peu ralenti le rythme alors que le visage de Rosado continuait de se couvrir d'ecchymoses. Au début du septième round, le médecin a examiné l'oeil gauche de Rosado afin de s'assurer qu'il pouvait toujours voir malgré l'enflure.

Il a répété l'examen au début du neuvième et du 10e round puisque l'oeil de l'Américain se refermait tranquillement. Rosado a connu quelques bons moments au cours du neuvième engagement, mais Lemieux est revenu en force au round suivant en poursuivant son travail de démolition.

«Je connaissais sa réputation, à la fin il essayait de survivre, a analysé Lemieux. C'est dur de passer le K.-O. à un gars qui essaie de survivre. Il pensait que j'allais m'épuiser, mais il a bien vu que ce n'était pas le cas.»

L'arbitre a alors décidé que c'en était assez puisque Rosado ne montrait plus aucun signe de défense.

PLUS:pc