NOUVELLES

Reichelt met fin à la séquence de succès de Jansrud au super-G de Beaver Creek

06/12/2014 04:34 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST

BEAVER CREEK, États-Unis - L'Autrichien Hannes Reichelt a maîtrisé la capricieuse piste de Beaver Creek, samedi, et il a remporté le super-G masculin comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

Reichelt a fait stopper le chronomètre à 1:12,78, soit 52 centièmes de seconde devant le Norvégien Kjetil Jansrud, qui s'était présenté à l'épreuve fort d'une séquence de trois victoires.

Le Français Alexis Pinturault a pris la troisième place, à dix centièmes de seconde de Jansrud.

Dustin Cook a été le meilleur Canadien avec une 12e place, en 1:13,93. Jan Hudec s'est classé au 14e échelon, à seulement six centièmes de seconde de son compatriote, tandis que Morgan Pridy terminait 16e, en 1:14,03.

Benjamin Thomsen (1:15,77) a complété la course au 37e rang, tandis que Manuel Osborne-Paradis et Tyler Werry n'ont pas terminé l'épreuve.

Reichelt semble se remettre rapidement d'une opération au dos subie en janvier dernier et qui l'a empêché de participer aux Jeux olympiques de Sotchi. Il ne ressent enfin plus de douleur.

Et il dévale à nouveau les pentes à toute vitesse. Particulièrement sur cette montagne.

Le skieur de 34 ans apprécie particulièrement les pentes de cette montagne. Il a signé sa première victoire en carrière sur le circuit de la Coupe du monde à Beaver Creek en 2005 et est monté à six reprises sur le podium lors des compétitions présentées à ce centre alpin.

«Nous avons une belle relation, cette piste-là et moi», a raconté Reichelt.

C'est parce qu'il préfère les pistes un peu plus complexes, celles qui demandent de prendre certains risques.

«Il y a tellement de bosses et d'endroits où vous ne voyez pas la porte suivante, a expliqué Reichelt. C'est donc très difficile et vous devez vraiment bien skier et utiliser votre cerveau. Vous devez savoir à quels endroits prendre des risques.»

Il a déjà hâte aux championnats mondiaux, qui auront lieu sur cette piste en février prochain. Il sera certainement un des favoris lors du super-G.

«C'était une belle préparation pour les mondiaux», a-t-il noté.

PLUS:pc