NOUVELLES

L'un des 43 étudiants disparus au Mexique a été identifié dans un dépotoir

06/12/2014 08:29 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST

MEXICO - Au moins un des 43 étudiants disparus depuis le mois de septembre au Mexique a été identifié parmi les restes humains calcinés trouvés près d'un dépotoir, ont confirmé deux responsables, samedi.

Ces responsables n'étaient pas en mesure de fournir plus de détails sur le nombre d'étudiants qui pourraient avoir été identifiés à cet endroit.

Les responsables ont réclamé l'anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à s'adresser aux médias.

Un proche de l'un des étudiants disparus a déclaré à l'Associated Press que les restes identifiés étaient ceux d'Alexander Mora. La famille a appris l'information vendredi d'une équipe de médecins légistes argentins qui travaillent pour les proches des disparus en collaboration avec le bureau du procureur général, a indiqué ce proche, qui a également réclamé l'anonymat.

Les étudiants sont disparus le 26 septembre après des confrontations avec la police à Iguala, dans l'État de Guerrero, qui ont tué trois étudiants et trois passants. Le procureur général pense que les étudiants ont été attaqués par la police sur ordre de l'ancien maire d'Iguala, José Luis Abarca, qui a été arrêté.

Les procureurs estiment que les étudiants ont ensuite été remis à un gang de narcotrafiquants, qui les auraient tués. Certains des quelque 70 suspects arrêtés relativement à cette affaire ont déclaré avoir brûlé les 43 corps dans un dépotoir avant de disperser les cendres dans une rivière.

Les enquêteurs n'ont retrouvé que de petits fragments d'os pour identifier les victimes. Les fragments ont été envoyés à l'université d'Innsbruck, en Autriche, qui a été recommandée par l'équipe de médecins légistes argentins parce qu'elle dispose de l'un des meilleurs laboratoires au monde pour identifier les restes humains détériorés.

La disparition des étudiants a suscité l'indignation partout au Mexique et provoqué de nombreuses manifestations.

PLUS:pc