NOUVELLES

Le typhon Hagupit a durement frappé la côte Est du centre des Philippines

06/12/2014 10:44 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST

MANILLE, Philippines - Le typhon Hagupit a frappé la côte Est du centre des Philippines tard samedi, causant des pannes d'électricité et faisant s'effondrer des arbres dans une région où 650 000 personnes ont fui vers des lieux plus sûrs, toujours hantés par la dévastation amenée par une gigantesque tempête l'an dernier.

Accompagné de vents qui ont atteint 210 kilomètres à l'heure, Hagupit a accosté à Dolores aux abords de l'océan Pacifique, dans la province du Samar oriental.

Il n'y a pas eu de décès rapportés dans l'immédiat.

Il y a peu de chances que l'intensité du typhon atteigne celle de Haiyan en 2013, mais les vents et les pluies de Hagupit ont été assez forts pour endommager sévèrement une région encore ébranlée par le cyclone de novembre dernier, qui a causé la mort ou la disparition de 7300 personnes.

Plusieurs arbres sont tombés dont certains sur l'autoroute, a dit Alex Robin, un inspecteur senior de la police. Il a ajouté qu'ils sont complètement dans le noir, et que la seule lumière venait de leurs lampes de poche.

Robin a dit qu'environ 600 familles ont trouvé refuge dans un bâtiment municipal de trois étages, qui est l'un des nombreux centres d'urgence en ville.

À partir du Samar oriental, Hagupit devait aussi malmener des provinces insulaires déjà éprouvées par Haiyan.

Un représentant du Samar oriental, Ben Evardone, a dit que l'électricité a été perdue en début de journée à Borongan, à environ 70 km au sud de Dolores.

C'est à partir de Dolores que le gouvernement coordonne les opérations de secours sous les ordres du secrétaire de l'Intérieur, Mar Roxas.

L'armée a été déployée vers des supermarchés et des routes importantes sur le trajet prévu du typhon pour prévenir le pillage et retirer les débris, des éléments qui ont ralenti la réponse du gouvernement l'an dernier.

Le général Gregorio Pio Catapang, qui est à la tête des 120 000 militaires philippins, a dit que toutes ses troupes sont mobilisées en lien au typhon.

PLUS:pc