NOUVELLES

La Canadienne Marielle Thompson défend son titre de ski cross à Nakiska

06/12/2014 04:56 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST

NAKISKA, Alta. - La championne olympique Marielle Thompson a accompli sa mission, samedi, en défendant avec succès son titre de la Coupe du monde de ski cross de Nakiska acquis l'an dernier.

«Je m'étais établie des objectifs élevés pour mon retour à Nakiska, visant idéalement une victoire, et j'y suis parvenue et je suis très heureuse de débuter ma saison avec un tel résultat», a déclaré Thompson, qui a mis la main sur un deuxième globe de cristal en tant que championne de la saison 2013-14.

La skieuse de Whistler a mené la finale du début à la fin, pendant que sa compatriote Georgia Simmerling, de North Vancouver, parvenait à devancer la Suissesse Fanny Smith pour lui arracher la deuxième place. Les deux Canadiennes avaient aussi été les deux skieuses les plus rapides lors des qualifications, vendredi.

«Georgia skie vraiment bien et c'était bien de la voir le démontrer aujourd'hui, a raconté Thompson. De terminer 1-2 chez nous au Canada, c'est vraiment super.»

Simmerling a mentionné que tout le travail accompli par Thompson et elle au cours de la saison morte a porté fruit dès la première épreuve de la saison.

«Nous nous poussons l'une l'autre, a-t-elle expliqué. Il n'y a que deux filles au sein de l'équipe. Nous ne connaissons pas vraiment nos compétitrices et ce qu'elles ont fait au cours de l'été. Nous étions confiantes, nous avons été rapides et nous avons terminé 1-2.»

Du côté des hommes, l'Autrichien Thomas Zangeral a remporté la finale et a mis la main sur un deuxième titre de la Coupe du monde en carrière. Il a devancé le Suédois Victor Öhling Norberg, tandis que le Suisse Armin Niederer a terminé troisième.

Dave Duncan, de London, a été le meilleur Canadien chez les hommes. Il a remporté la finale consolation et a pris le cinquième rang.

«En arrivant ici, si quelqu'un m'avait dit que j'allais terminer cinquième, j'aurais parié contre moi, a raconté Duncan. J'ai trouvé un moyen, j'imagine que j'ai profité de mon expérience.»

Brady Leman, de Calgary, a terminé huitième. Il avait terminé troisième l'an dernier à Nakiska.

«Je voulais vraiment terminer sur le podium, a-t-il déclaré. J'ai manqué de carburant. Quelque chose n'a pas cliqué. Je n'ai pas eu de très bons départs lors des deux dernières rondes et je devais lutter à partir de l'arrière, mais les courses ont été serrées.»

PLUS:pc