NOUVELLES

Azerbaïdjan: un tribunal ordonne la détention d'une journaliste d'enquête

06/12/2014 11:40 EST | Actualisé 05/02/2015 05:12 EST

BAKOU, Azerbaïdjan - L'Azerbaïdjan a ordonné la détention d'une journaliste d'enquête, dont les reportages ont souvent porté sur les affaires financières de politiciens de haut niveau du pays.

Un tribunal de Bakou, la capitale, a ordonné l'incarcération de Khadija Ismayilova, une reporter de Radio Free Europe/Radio Liberty. Elle doit rester derrière les barreaux en attendant un procès, étant accusée d'avoir amené un homme à se suicider, un crime passible d'une peine maximale de sept ans de prison.

Plusieurs militants et journalistes indépendants de cette nation de la mer Caspienne, riche en pétrole, ont été emprisonnés depuis que l'Azerbaïdjan a obtenu son indépendance de l'Union soviétique, en 1991. Comme exemple récent, deux militants des droits humains ont été détenus au mois d'août.

Le traitement de Mmne Ismayilova a été largement déploré à l'étranger. Amnestie internationale a dit qu'il ne s'agissait que du plus récent geste pour réduire au silence les voix des médias indépendants dans le pays.

PLUS:pc