NOUVELLES

République centrafricaine: rappel de 500 soldats d'ici au printemps

05/12/2014 05:18 EST | Actualisé 04/02/2015 05:12 EST

PARIS - La France retirera d'ici au printemps prochain 500 de ses quelque 2000 soldats déployés en République centrafricaine.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, explique ce retrait par un apaisement de la situation dans ce pays africain et par le retour en septembre dernier de Casques bleus de maintien de la paix des Nations unies (ONU)

Le ministre Le Drian a salué vendredi la réouverture graduelle des écoles en République centrafricaine.

Il y a un an, la France a envoyé des militaires dans cette ancienne colonie française afin de stabiliser la situation socio-politique périlleuse qui y prévalait. Une coalition de rebelles islamistes venait de chasser le président du pouvoir et des violences sectaires ont ensuite enflammé la République centrafricaine; quelque 5000 personnes ont péri, dont trois militaires français en mission.

Malgré les progrès, la présidente du pays, Catherine Samba-Panza, peine encore à rétablir l'ordre dans ce pays pauvre, où des milices chrétiennes et musulmanes attaquent régulièrement les membres de l'autre communauté.

Jean-Yves Le Drian n'a pas voulu prédire à quel moment toutes les troupes françaises auront quitté la République centrafricaine.

PLUS:pc