NOUVELLES

Le détaillant Le Château double ses pertes lors du troisième trimestre

05/12/2014 09:32 EST | Actualisé 04/02/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Le détaillant de vêtements Le Château (TSX:CTU.A) a plus que doublé ses pertes lors du troisième trimestre en raison d'une baisse de sa marge bénéficiaire brute causée par l'incidence négative d'une réduction de l'achalandage et de l'intensification des offres promotionnelles.

Le détaillant de mode établi à Montréal a annoncé vendredi une perte nette de 11,1 millions $, ou 37 cents par action diluée, pour la période ayant pris fin le 25 octobre. Un an plus tôt, la perte nette avait été de 5 millions $, ou 18 cents par action diluée.

Le Château a mentionné que la perte comprenait 1,1 million $ au titre de la sortie du bilan et de dépréciation nette d'immobilisations corporelles, comparativement à 96 000 $ l'an dernier. De plus, l'entreprise a ajouté qu'un montant de 2,3 millions $ de l'augmentation de la perte nette découle des avantages fiscaux non comptabilisés.

Le chiffre d'affaires du trimestre a été de 58,1 millions $, en baisse de 11 pour cent par rapport aux 65,4 millions $ de la même période en 2013.

Les ventes des magasins comparables ont diminué de 9,7 pour cent, alors que les ventes en ligne sont demeurées stables.

Le Château exploite 224 magasins au Canada. Le Château compte aussi cinq boutiques sous licence au Moyen-Orient.

«Les conditions du secteur du commerce de détail sont demeurées difficiles au troisième trimestre, car les consommateurs sont restés prudents à l'égard des dépenses discrétionnaires», a déclaré l'entreprise par communiqué.

PLUS:pc