NOUVELLES

La Slovène Tina Maze remporte la 1re descente de la saison de Coupe du monde

05/12/2014 04:42 EST | Actualisé 04/02/2015 05:12 EST

LAKE LOUISE, Alta. - Tina Maze a pris un risque qui s'est avéré fort payant, au point où la skieuse originaire de la Slovénie a remporté la première descente de la saison de la Coupe du monde de ski alpin, vendredi à Lake Louise.

Maze a négocié le parcours en 1:50,98 et a devancé l'Autrichienne Anna Fenninger par 45 centièmes de seconde. Tina Weirather, du Liechtenstein, s'est classée troisième en 1:51,49.

Seule Canadienne en lice, l'Ontarienne Larisa Yurkiw a terminé 22e en 1:52,71.

Après avoir réalisé le meilleur temps de la deuxième descente d'entraînement, Maze avait décidé de sauter la troisième et dernière séance, jeudi.

«C'est une décision risquée à prendre, a reconnu la médaillée d'or olympique en descente en en slalom géant à Sotchi. J'étais vraiment nerveuse, je dois dire.»

«Ç'a été une longue, longue journée hier, et aujourd'hui avant de prendre le départ. Attendre peut être difficile, parfois. Je pense que ce fut une bonne décision et je suis prête pour les autres courses», a ajouté Maze.

Une autre descente sera présentée samedi, suivie d'un super-G dimanche.

Maze a signé la 25e victoire de sa carrière en Coupe du monde vendredi, et sa deuxième de la saison, pour ainsi prendre la tête au classement général. L'athlète de 31 ans avait remporté le slalom le mois dernier à Levi, en Finlande.

C'était par ailleurs la première fois qu'elle l'emportait à Lake Louise.

«Je suis venue ici avec le voeu de gagner une fois à Lake Louise», a-t-elle déclaré.

L'étoile américaine Lindsey Vonn a terminé au huitième rang lors de sa première course en presque un an. La skieuse aux 14 victoires en carrière à Lake Louise a subi deux opérations au genou en autant d'années, et elle visait de se classer parmi les cinq premières vendredi.

«Je pense que je suis prête à aller plus vite maintenant, a déclaré Vonn. Pour la première journée, je crois qu'il s'agit d'un résultat solide et j'en suis très satisfaite. À chaque course, je vais gagner en confiance.»

Quant à Yurkiw, sa 22e place vendredi a fait suite à des séances d'entraînement lors desquelles elle avait été incapable de se tailler une place parmi les 30 premières.

«J'avais beaucoup de travail à faire après les descentes d'entraînement, a-t-elle avoué. Elles n'avaient pas été aussi bonnes que je l'aurais souhaité. Avant d'entamer la course, je savais que je devais réaliser d'importants progrès. Je dois faire appel à ma maturité et me dire qu'aujourd'hui a été une bonne journée, mais je suis toujours à la recherche d'un podium.»

Yurkiw a dû se soumettre à deux opérations au genou pendant la saison morte, ce qui a retardé son retour sur les pistes cet automne.

«Je n'ai pas eu l'occasion de skier beaucoup, et je pense que mes réflexes ne sont pas encore à point», a-t-elle fait remarquer.

PLUS:pc