NOUVELLES

Des milliers de manifestants réclament des élections en Haïti

05/12/2014 07:59 EST | Actualisé 04/02/2015 05:12 EST

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Des milliers de personnes ont marché dans les rues de la capitale d'Haïti, vendredi, afin de demander la tenue d'élections ainsi que la démission du président et du premier ministre.

Les manifestants ont brûlé des pneus et lancé des pierres en direction des policiers à Port-au-Prince. Les agents ont répliqué avec des gaz lacrymogènes, mais aucun mort ou blessé majeur n'a été rapporté.

Il s'agissait d'une troisième manifestation contre le gouvernement haïtien en environ un mois et la première au cours des dernières années à franchir le périmètre de sécurité autour du Palais national.

Certains manifestants transportaient des affiches à l'effigie du président russe Vladimir Poutine et demandaient son aide. Ils accusaient les États-Unis d'appuyer les leaders actuels d'Haïti, même si Washington encourage le gouvernement haïtien à organiser des élections.

Le président Michel Martelly devait tenir des élections en 2011 pour la majorité des sièges au Sénat, l'ensemble de la Chambre des députés et les gouvernements locaux. Cependant, le premier ministre Laurent Lamothe et M. Martelly ont accusé six législateurs d'avoir fait obstruction à ces élections en empêchant le quorum pour l'approbation d'une loi électorale.

Les six sénateurs ont fait valoir que la proposition de loi était anticonstitutionnelle et favorisait le gouvernement.

PLUS:pc