NOUVELLES

Au moins 24 personnes deviennent aveugles après une chirurgie en Inde

05/12/2014 08:20 EST | Actualisé 04/02/2015 05:12 EST

NEW DELHI - En Inde, les autorités ont ordonné la tenue d'une enquête, vendredi, après qu'au moins 24 personnes âgées sont devenues aveugles à la suite d'une chirurgie de la cataracte effectuée dans un camp médical gratuit dirigé par un organisme de bienfaisance dans le nord du pays.

Les chirurgies ont été effectuées au début du mois de novembre sur 130 patients de plus de 50 ans vivant dans les villes d'Amritsar ou de Gurdaspur, dans l'État du Pendjab, selon un haut fonctionnaire de Gurdaspur, Abhinav Trikha.

Certains de ces patients ont rapporté cette semaine avoir perdu la vue ou souffrir d'infections, a confirmé un haut fonctionnaire d'Amritsar, Ravi Bhagat.

Des médecins ont traité certains des patients vendredi, à Amritsar, mais ont indiqué qu'il était peu probable qu'ils puissent retrouver la vue. La police a déclenché une enquête et arrêté au moins un médecin à Gurdaspur.

Chaque année, des milliers de personnes, surtout dans les régions rurales sans établissement de santé adéquat, subissent une chirurgie de la cataracte dans un des camps médicaux tenus par les autorités de la santé et des groupes d'aide sociale.

Ces derniers cas viennent mettre en lumière le piètre état du système de santé de l'Inde, où des centaines de millions de personnes pauvres sans accès à un médecin ou à une assurance-santé sont forcées de se faire traiter dans des camps médicaux en raison de mauvais services et de la corruption dans les hôpitaux du gouvernement.

Le mois dernier, 13 femmes sont mortes après avoir apparemment consommé des médicaments contaminés à la suite de simples chirurgies de stérilisation dans l'État central du Chhattisgarh.

PLUS:pc