NOUVELLES

Pour reprendre sa place sur le marché, Second Cup crée un nouveau design de café

04/12/2014 04:17 EST | Actualisé 03/02/2015 05:12 EST

TORONTO - La chaîne de cafés Second Cup a dévoilé jeudi un nouveau concept de restaurant qui comprend un bar circulaire où les clients peuvent brancher leurs appareils électroniques pendant qu'ils relaxent et regarder les baristas préparer leurs boissons.

Le nouveau café situé à Toronto à l'intersection des rues King et John — en plein coeur du quartier des théâtres — s'inscrit dans la stratégie de la chaîne visant à donner un nouveau souffle à la bannière canadienne qui a perdu des plumes ces dernières années.

Le café Second Cup métamorphosé possède notamment un système d'infusion de café et de thé de style rétrofuturiste que l'entreprise décrit comme un «vrai théâtre en mouvement». Il sera ouvert dès vendredi.

L'entreprise a en outre collaboré avec des artistes canadiens pour créer des gobelets à café spéciaux: «Optimisme» par le Britanno-Colombien Matt Andres, «Créativité» de l'Ontarien Adrian Forrow et «Collaboration» de la Québécoise Zela Lobb.

La société de franchises établie à Mississauga (TSX:SCU) travaille depuis des mois pour tenter de reprendre sa place sur le marché canadien. Elle a notamment embauché en février Alix Box — qui a occupé des postes de direction chez Holt Renfrew et Starbucks — au poste de chef de la direction.

Selon Mme Box, le café de Toronto représente une étape importante pour le renouveau de l'entreprise et témoigne de sa passion pour le café de manière créative.

«Pour moi, (le système d'infusion) Steampunk incarne notre nouvelle essence, car il s'agit d’une machine haut de gamme et artistique bien connue des connaisseurs de café et des initiateurs de tendances aux quatre coins du monde», a-t-elle ajouté.

Pour financer ses initiatives de croissance, Second Cup a récemment émis 2,9 millions d'actions ordinaires à 2,75 $ chacune, pour un produit brut d'environ 8 millions $, en incluant les options de surallocation.

Second Cup a fait face à une concurrence de plus en plus féroce ces dernières années, à la fois par les chaînes de cafés haut de gamme comme Starbucks mais aussi par les grandes chaînes de restaurants comme Tim Hortons et McDonald's.

Au troisième trimestre, l'entreprise a affiché une perte de 26,2 millions $ principalement attribuable à une dépréciation de sa marque de commerce. Second Cup avait précédemment suspendu ses paiements de dividendes aux actionnaires et réduit la taille de son administration.

L'action de Second Cup a pris jeudi 8 cents, soit 2,7 pour cent, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 3,08 $.

PLUS:pc