NOUVELLES

Nigeria : Les autorités ont repoussé une attaque d'hommes armés

04/12/2014 01:44 EST | Actualisé 03/02/2015 05:12 EST

DAMATURU, Nigeria - Les forces armées et les policiers nigérians ont repoussé jeudi une attaque d'hommes armés contre une cimenterie française dans le nord-est du pays.

Il s'agit d'une région sous haute tension où les forces de sécurité combattent un soulèvement islamiste.

La compagnie française Lafarge a confirmé que l'opération survenue à sa cimenterie n'a pas fait de blessé.

Des hommes ont tenté de s'introduire par la violence dans la cimenterie Ashaka, selon le porte-parole de la police, Fwaje Atajiri.

Des djihadistes du groupe extrémiste Boko Haram avaient attaqué la même cimenterie le mois dernier, dans l'État de Gombo. Ils s'étaient alors enfuis avec des quantités importantes de dynamite à bord de camions volés. Cette attaque n'avait pas fait de morts.

Boko Haram est l'auteur de plusieurs violences dans la région.

Le 21 novembre des attaques à la bombe et des tirs dans une mosquée de Kano, dans le nord du pays, ont fait au moins 102 morts.

Deux attaques à la voiture piégée ont tué au moins 86 personnes à Maiduguri au cours des dix derniers jours.

Le groupe armé a pris le contrôle d'une vingtaine de villes et villages du nord-est du pays, à la frontière avec le Cameroun. Il a déclaré un califat islamique dans la région.

PLUS:pc