NOUVELLES

Députés suspendus: une décision sera annoncée sous peu, dit Trudeau

04/12/2014 06:26 EST | Actualisé 03/02/2015 05:12 EST

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a indiqué qu'il en aurait davantage à dire prochainement sur la possibilité d'une enquête indépendante concernant les allégations de mauvaise conduite pesant sur le député libéral Scott Andrews.

M. Trudeau était de passage jeudi à Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador, pour la première fois depuis qu'il a suspendu du caucus libéral M. Andrews, député de la circonscription d'Avalon dans cette province, et le député du Québec Massimo Pacetti.

Plusieurs observateurs politiques ont souligné l'incertitude dans laquelle se retrouvent les deux hommes en l'absence d'un processus pour traiter les allégations de harcèlement entre députés.

M. Andrews, ancien porte-parole en matière d'éthique, a nié par l'entremise de son avocat toute mauvaise conduite, après sa suspension du caucus libéral le 5 novembre aux côtés de M. Pacetti.

M. Andrews a refusé de commenter davantage, mais des sources bien au fait de la plainte ont affirmé à La Presse Canadienne à Ottawa qu'une députée néo-démocrate non identifiée avait allégué que le député libéral lui avait fait subir de mauvais traitements au cours des six derniers mois.

PLUS:pc