NOUVELLES

Des militants du groupe État islamique attaquent une base militaire aérienne

04/12/2014 10:56 EST | Actualisé 03/02/2015 05:12 EST

BEYROUTH - Des militants du groupe armé État islamique (ÉI) ont lancé une attaque sur une importante base militaire aérienne de l'est de la Syrie au cours de la nuit de mercredi à jeudi.

Selon des militants, ce geste semble avoir eu pour objectif d'éliminer le dernier poste gouvernemental d'importance dans la région actuellement contrôlée par des extrémistes.

Le terrain d'aviation, situé tout près de la ville de Deir Ezzor, est un poste militaire clé pour le président Bachar al-Assad, permettant à ses avions de larguer des bombes sur des villes contrôlées par le groupe ÉI à travers la Syrie.

Pour le groupe islamique, la prise de l'aéroport éliminerait le principal lieu de résistance dans la région, en plus de contribuer au bon moral de ses militants, qui ont connu une série de revers au cours des dernières semaines.

L'attaque contre la base aérienne a commencé à la noirceur, avec un attentat suicide dans une voiture piégée contre un poste militaire syrien situé à la limite du terrain d'aviation, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Un regroupement d'activistes locaux ont aussi rapporté l'attaque.

L'Observatoire, qui tient ses informations d'un réseau de militants sur le terrain, a précisé qu'au moins 19 soldats du gouvernement et sept militants de l'ÉI ont perdu la vie dans les combats.

PLUS:pc