DIVERTISSEMENT

Télévision: huit émissions financées par le Fonds Québecor

03/12/2014 02:25 EST | Actualisé 03/12/2014 02:26 EST
FOTOimage

Le Fonds Québecor a dévoilé mardi les productions qui bénéficieront du financement de son Programme principal d’aide à la production télévisuelle (PPAP).

Au total, sept producteurs (PVP Animation II inc., Productions La Voix III inc., Attraction Images Productions IV inc., TVA Productions inc., Productions Pixcom inc., Eurêka! Productions inc. et Océan Télévision II inc.) se partageront une cagnotte de 2 541 725$, pour huit émissions destinées à la Société Radio-Canada, TVA, ARTV, Moi&cie et TV5 Québec-Canada.

Le Fonds Québecor existe depuis 1999 et a soutenu, depuis sa création, 195 projets portés par 67 producteurs, 38 diffuseurs canadiens et 25 diffuseurs étrangers, au moyen d’une aide globale de plus de 62 millions.

Parmi les concepts appuyés cette année, on retrouve La voix III, Dans l’œil du dragon 4, Salut,bonjour! (qui en est à sa 27e saison), Partir autrement 6 et la deuxième saison de Vive, le rendez-vous de Jacynthe René, à Moi&cie. La série L’Art érotique, qui expose la place de l’érotisme dans la culture, que présentera ARTV, fait aussi partie du lot.

La liste des titres est complétée par le jeu pour enfants de 6 à 8 ans Code Max, dans lequel les tout-petits pourront jouer en temps réel, via une application, en se déliant bras, jambes et cerveau, et Trullalleri, une fiction fantastique où des apprentis chefs-magiciens devront déjouer un menaçant sorcier, et qui sera aussi dotée d’une application qui permettra aux téléspectateurs de pénétrer dans l’univers de Trulloland, l’école magique de Trullalleri.

Ces deux nouveautés jeunesse aboutiront à Radio-Canada.

Le Fonds Québecor a été mis sur pied notamment grâce à Vidéotron ltée, qui verse des redevances annuelles de plus de six millions à titre de contributions des entreprises de distribution de radiodiffusion (EDR) à l’industrie canadienne avec son Programme principal d’aide à la production télévisuelle (PPAP).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter