NOUVELLES

Les parlementaires israéliens votent pour dissoudre la Knesset

03/12/2014 07:47 EST | Actualisé 02/02/2015 05:12 EST

JÉRUSALEM - Les parlementaires israéliens ont voté mercredi en faveur de la dissolution de la Knesset, une étape préliminaire qui ouvre la voie à l'organisation d'élections anticipées deux ans plus tôt que prévu.

Le gouvernement israélien de coalition était au pouvoir depuis le début de 2013. Des divisions profondent existaient toutefois depuis le premier jour, concernant certains des problèmes les plus épineux auxquels est confronté le pays.

Le premier ministre Benjamin Nétanyahou avait congédié mardi deux minitres rebelles, ceux de la Justice et des Finances, et demandé la tenus d'élections, plongeant le pays dans une campagne acrimonieuse qui accouchera d'un nouveau gouvernement au printemps prochain.

Le vote de mercredi n'était qu'une étape préliminaire. D'autres votes sont attendus la semaine prochaine pour officiellement dissoudre le Parlement et lancer les nouvelles élections. Si tout se déroule comme prévu, la durée de vie du Parlement actuel comptera parmi les plus courtes de l'histoire israélienne.

Le président du Parlement israélien, Yuli Edelstein, a indiqué que les représentants des différents partis se sont entendus pour que le prochain scrutin ait lieu le 17 mars.

L'élection surviendra à un moment où les relations entre Israéliens et Palestiniens sont au plus bas.

Des sondages accordent pour l'instant 22 sièges au Likoud de M. Nétanyahou et 13 au Parti travailliste d'Isaac Herzog. La Knesset compte 120 membres.

La coalition était composée de quatre autres partis ayant des objectifs aussi incompatibles que la paix avec les Palestiniens et l'expulsion de plusieurs citoyens arabes du territoire israélien.

PLUS:pc